Santé vie pratique

Pour protéger votre famille, traitez vos animaux de compagnie contre les parasites

Destination Santé

Destination Santé / 21 mai 2016

Vermifuger son chat ou son chien, le traiter contre les puces et les tiques, c’est essentiel pour protéger sa santé, mais aussi la vôtre et celle de toute la famille. Or par manque d’information, de nombreux maîtres oublient de vermifuger leurs animaux. C’est pourquoi le laboratoire Merial lance une campagne de sensibilisation pour expliquer l’importance de ce geste de prévention.

JPEG - 45.9 ko
Photo Shutterstock.

« Il existe certaines maladies qui peuvent être communes aux êtres humains et aux animaux de compagnie », explique Pauline Lévigne [1], du service de parasitologie et de mycologie médicale du CHU de Lyon. « Et ce risque peut être réduit en protégeant les animaux de leurs parasites, internes et externes ». Notamment contre la toxocarose. « C’est une maladie due à un ver rond qui parasite surtout les chiots et les chatons avec l’excrétion d’œufs qui peuvent se retrouver dans les bacs à sable, les jardins de particuliers et aussi parfois sur le pelage des animaux ».

Or la toxocarose est méconnue des Français : seulement 8% des propriétaires de chiens en ont entendu parler. Parmi eux, une faible majorité (moins de 6 sur 10) l’associe aux parasites digestifs. « La plupart du temps, c’est une maladie qui va passer inaperçue. Mais lorsqu’elle s’exprime chez l’homme, elle peut entraîner des troubles sérieux, notamment au niveau oculaire. Il peut y avoir aussi une atteinte neurologique ».

Ne pas oublier l’hygiène

Si les infestations par Toxocara sont connues principalement chez les chiots et les chatons, les animaux de compagnie adultes ne sont pas épargnés. Les hommes non plus, puisque entre 5% et 14% des Français ont été, ou sont en contact avec le parasite.

En matière de prévention, l’hygiène a toute sa place. En effet, elle repose sur des mesures simples mais encore partiellement adoptées : lavage régulier des mains, ramassage des déjections animales, nettoyage et cuisson des aliments.

La prévention passe aussi par la vermifugation des animaux. « Il est impératif de bien vermifuger chiots, chatons et animaux adultes », indique Pauline Lévigne. « Selon les recommandations de l’European Scientific Counsel Companion Animal Parasites (Esccap), ce geste de prévention doit être réalisé tous les 15 jours jusqu’au sevrage chez les chiots et les chatons. Puis tous les mois jusqu’à 6 mois. Pour les animaux adultes, c’est quatre fois par an et, s’ils sont en contact avec des jeunes enfants ou des personnes fragiles, il est conseillé de les vermifuger contre les vers ronds tous les mois ».

C’est d’ailleurs tout le sens de la campagne lancée par Merial. Elle associe vétérinaires et médecins pour sensibiliser les familles sur le risque lié aux parasites des animaux. Des affiches et des dépliants seront ainsi disponibles dans les salles d’attente de 4 000 centres pédiatriques et médicaux, mais aussi dans les cliniques vétérinaires. Dans le cadre de cette sensibilisation, un site internet www.parasiteparty.com a été mis en ligne.

© 2016, Agence Destination Santé

[1Interview de Pauline Lévigne, 6 avril 2016


Kanalreunion.com