Santé vie pratique

Psoriasis et soleil : « je t’aime, moi non plus »

Destination santé

Témoignages.re / 27 mai 2011

Face à un patient qui souffre de psoriasis, le dermatologue a souvent l’impression de se muer en funambule ! Et pour cause, « cette dermatose est généralement améliorée par le soleil », nous confie le Pr Brigitte Dréno, chef du service de dermato-cancérologie au CHU de Nantes. « Pourtant, les patients doivent aussi y faire attention, comme tout le monde. A cause, bien sûr, des risques de mélanome et de carcinome cutané », liés à une surexposition au soleil.

Lorsqu’arrivent les beaux jours, le Pr Dréno a tendance à freiner les ardeurs de ses patients. « A part ceux qui n’osent pas trop se montrer, ils veulent tous aller au soleil. Notre rôle n’est pas de les en empêcher, mais de les conseiller pour qu’ils profitent des bienfaits des UV. Surtout, sans entamer leur capital soleil, ni augmenter à terme leur risque de cancer cutané ».

Cette protection passe avant tout par l’application d’une crème solaire aux caractéristiques bien précises : « son coefficient doit être supérieur à 30 et elle doit protéger des ultraviolets A », explique le Pr Dréno. Et comme pour tout un chacun, il convient aussi d’éviter les expositions quand le soleil est “au plus fort” de la journée, c’est-à-dire entre 12h et 16h.

En un mot donc, pas d’UV en institut de beauté ou centre de bronzage sans surveillance médicale. Demandez toujours conseil à votre dermatologue. Le Pr Brigitte Dréno ajoute que « la photothérapie fait partie des traitements du psoriasis modéré à sévère. Mais elle doit être réalisée en cabinet médical. Ensuite, nous utilisons des molécules comme le méthotrexate, la ciclosporine ou l’acitrétine, puis, en cas d’échec thérapeutique, les biothérapies, qui ciblent les molécules responsables de l’inflammation à l’origine des plaques de psoriasis ». A noter que ces derniers traitements, nouveaux venus sur le marché, ont considérablement permis d’étoffer la palette des traitements disponibles contre le psoriasis et d’améliorer la prise en charge. Ils ne sont toutefois prescrits qu’aux patients souffrant de psoriasis modéré à sévère.

Pour en savoir plus sur le psoriasis, vous pouvez visiter le site de l’Association pour la Lutte contre le Psoriasis (APLCP), à l’adresse www.aplcp.org. Très bien fait, il offre une mine d’informations pratiques pour les patients et leur entourage. Ou envoyez un mail : information@aplcp.org.


Kanalreunion.com