Santé vie pratique

Qu’est-ce qu’un yaourt ?

Destination santé

Témoignages.re / 14 mars 2012

N’est pas yaourt qui veut. « Pour bénéficier de cette appellation, le produit doit être composé d’un lait de mammifère, donc de chèvre, de vache ou de brebis pour citer les plus courants », précise le Dr Eric Lorrain, médecin généraliste spécialisé en micronutrition à Grenoble. Il doit également être fermenté par deux ferments : Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus. « La fermentation apporte une valeur ajoutée à notre flore intestinale », ajoute le Dr Lorrain. « Ensuite, d’autres ferments peuvent y être incorporés, comme les bifidus dont les bienfaits sur l’assimilation des vitamines et des minéraux sont largement démontrés ».

Riche en calcium et en protéines, « un yaourt est un très bon aliment… si on tolère les laitages ». Vous êtes fragile des intestins ? Sachez « qu’un lait de brebis sera mieux toléré qu’un lait de chèvre. Et ce dernier épargnera davantage votre flore qu’un lait de vache ».

Rappelons au passage que le fruit contenu dans les yaourts que vous trouverez en supermarché « ne remplace pas une portion de fruits frais ». Sans compter que, bien souvent, « ils sont relativement riches en sucres, au même titre que les produits aromatisés ». Alors, un conseil, lisez bien les étiquettes.

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 300 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com