Santé vie pratique

Quand le psoriasis s’en prend aux cheveux !

Destination Santé

Témoignages.re / 17 février 2016

Le psoriasis retentit de manière quotidienne sur la qualité de vie des patients. Cette affection s’affiche au regard des autres, poussant les patients les plus sévèrement atteints à s’isoler. D’autant plus quand les plaques touchent le cuir chevelu. Aujourd’hui pourtant des solutions thérapeutiques peuvent soulager durablement les malades. Les explications du Dr Sandra Ly, dermatologue libérale à Gradignan dans la région de Bordeaux.

JPEG - 68 ko
(photo Phovoir)

Maladie inflammatoire chronique de la peau, le psoriasis « est une affection fréquente : entre 2% et 3% de la population générale sont concernés », explique le Dr Sandra Ly. « C’est même la dermatose la plus fréquente. Elle se caractérise par l’apparition de plaques rouges au niveau des coudes, des genoux, et aussi du cuir chevelu… En effet entre 50% et 80% des patients souffrant de psoriasis ont aussi une atteinte du cuir chevelu. » Rappelons que les plaques sont dues à un renouvellement accéléré de l’épiderme, la couche la plus superficielle de la peau.

Le poids de la maladie est considérable. Et au niveau du cuir chevelu, c’est peu dire que cette affection s’avère très pénible. C’est d’ailleurs ce que confirme le Dr Ly. « Cela se manifeste un peu comme sur la peau, avec des plaques inflammatoires recouvertes de squames. Le problème sur le cuir chevelu, c’est que ces squames se détachent de manière incessante. Et c’est aussi une des localisations qui démangent le plus. C’est très affichant et très désagréable ». La gêne est donc permanente, sans parler du préjudice esthétique. Localisé sur cette partie du corps, le psoriasis provoque une baisse de l’estime de soi. « On affiche sa maladie toute la journée et parfois toute la surface du cuir chevelu est atteinte ».

Quelles solutions thérapeutiques ?

Pourtant des solutions existent ! « En fonction du degré de sévérité de la maladie et de son retentissement sur la qualité de vie, plusieurs options thérapeutiques peuvent être envisagées. Pour les formes modérées à sévères localisées sur le corps, nous prescrivons un traitement systémique qui va traiter l’ensemble du psoriasis », précise le Dr Ly. « Chez les patients présentant des plaques au niveau du cuir chevelu, il existe des traitements locaux. De manière générale, le traitement local consiste en l’application sur le cuir chevelu d’un gel, d’une mousse ou encore d’une lotion. Le patient se traite le soir avant de se coucher afin que le traitement agisse pendant la nuit. Puis le lendemain matin il pourra utiliser des shampoings adaptés ».

A noter que de nombreux progrès ont été réalisés au niveau de la galénique et dans la manière d’appliquer les produits. « Nous avons à notre disposition des traitements qui nous permettent de cibler de manière précise la plaque, sans toucher la peau saine, tout en épargnant les cheveux. Cela évite au patient de toucher le produit avec ses mains. C’est un confort non négligeable ».

© Agence Destination Santé


Kanalreunion.com