Santé vie pratique

Quand les kilos pèsent sur la sexualité

Destination santé

Témoignages.re / 6 novembre 2013

Chez la femme, prise de poids rime parfois avec baisse de libido. Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, le manque de désir est rarement en cause. Le véritable problème, c’est plutôt le soudain désamour pour son propre corps. Les explications et les solutions du sexologue Jean-Claude Piquard (Montpellier).

JPEG
« Attention à ne pas faire de généralités hâtives », prévient Jean-Claude Piquard. « Il n’y a pas de lien direct entre le manque de libido et le surpoids. Des femmes fortes peuvent avoir une sexualité très épanouie. Chez d’autres, dont l’image narcissique est plus fragile, la prise de deux ou trois kilos suffit parfois à tout remettre en question ».

Il faut alors intervenir à plusieurs niveaux. Chercher à mincir peut aider à se réconcilier avec sa silhouette, à condition d’avoir réellement du poids à perdre. Et de ne pas se lancer dans un régime hasardeux. L’idéal ? Faire le point avec son médecin. « Mais l’essentiel, c’est de parvenir à réparer son image narcissique. Car ce qui éveille le désir de l’autre, c’est avant tout la confiance en soi ».

Pour certaines, ce processus va passer par la pratique de la danse orientale ou de l’effeuillage burlesque. Rien de tel pour se sentir plus à l’aise avec ses formes et apprendre à les mettre en valeur. Pour d’autres, s’habituer ou se réhabituer à se montrer nue va les aider à se réconcilier avec leur propre image. D’abord peut-être uniquement dans la salle de bain, puis au lit, à la lueur des bougies…

 ©Agence de Presse Destination Santé-2013  


Kanalreunion.com