Santé vie pratique

Rouges à lèvres : plombés par plusieurs métaux lourds

Destination santé

Témoignages.re / 13 septembre 2013

Votre baiser pourrait-il être empoisonné ? En tout cas, si vous utilisez du rouge à lèvres, sachez que celui-ci contient probablement des métaux lourds. Et pas uniquement du plomb. D’autres substances potentiellement nocives s’y trouveraient également.


Une étude américaine révèle la présence dans ces cosmétiques largement utilisés d’ingrédients inquiétants comme le cadmium ou le chrome.

« Nous avons trouvé plusieurs métaux lourds dans la plupart des 32 bâtons à lèvres que nous avons étudiés », indique Katharine Hammond, auteur principal de l’étude et professeur en Sciences de l’environnement et de la Santé à l’Université de Berkeley à San Francisco . « Si les taux ne sont pas forcément élevés, une exposition répétée à ces cosmétiques augmente le risque de souffrir de problèmes de santé . Je ne pense pas qu’il faille paniquer, ni abandonner tout usage du rouge à lèvres . En revanche, cette révélation est tout de même inquiétante. Elle mérite de plus amples investigations et doit être prise en compte par les autorités ».

En outre, il est important de recommander aux enfants de ne pas jouer avec les rouges à lèvres de leurs mamans. Quant aux adultes et aux adolescentes, elles peuvent limiter leur exposition à ces substances en réduisant le nombre d’applications du produit au cours de la journée.

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com