Santé vie pratique

Sans cigarettes, combien de kilos en plus ?

Destination santé

Témoignages.re / 23 juillet 2012

Selon un travail français, le sevrage tabagique entraînerait une prise de poids moyenne de 4,7 kilos sur un an. Ce n’est donc pas si cher payé que le prétend la rumeur, évoquant plutôt le chiffre de 7 kilos… Par ailleurs, c’est durant les 2 mois suivant le sevrage que la prise de poids serait la plus importante. La progression de la courbe de poids, ensuite, se réduirait considérablement.

Le Pr Henri-Jean Aubin et son équipe de l’hôpital Paul-Brousse à Villejuif ont procédé à la méta-analyse de 62 études différentes portant sur le lien entre sevrage tabagique et prise de poids. D’après leurs observations, cette dernière serait très rapide durant les deux premiers mois, avec un gain cumulé de 3,4 kilos. Dès le troisième mois, cependant, elle commence à ralentir pour ne plus dépasser 600 grammes en 30 jours.

Autrement dit, au fil des mois, l’impact pondéral du sevrage tabagique serait mince. C’est un message essentiel, car de nombreux ex-fumeurs rechutent… à cause de leurs kilos en trop. Or, une fois les trois premiers mois passés, il est important qu’ils sachent que le plus dur est derrière eux. En ce qui concerne la progression de leur courbe pondérale, bien sûr. L’auteur insiste sur la très grande hétérogénéité de ses résultats. Au bout d’un an de sevrage, 16% des ex-fumeurs avaient maigri. A l’inverse, 13% avaient pris plus de 10 kilos. Par ailleurs, il ne semble pas que le recours aux substituts nicotiniques diminue l’importance de la prise de poids sur un an.

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com