Santé vie pratique

Se couper les ongles, tout un art…

Destination santé

Témoignages.re / 18 juillet 2012

Pas trop courts les ongles ! Mais encore convient-il d’utiliser un matériel adéquat. C’est ainsi que les podologues de l’Union française pour la Santé du Pied (UFSP) préconisent l’emploi d’une pince plutôt que de ciseaux ou d’un coupe-ongles. Quant à la touche finale, elle sera apportée par une lime. Pour les ongles des pieds comme ceux des mains, ôtez en premier lieu les petites peaux coincées dans les sillons. Ensuite, coupez vos ongles “droit”, pas trop court. Vous éviterez ainsi les frottements.

Veillez enfin particulièrement aux coins. Car le fait de les couper trop court constitue « la cause principale des ongles incarnés », précise l’UFSP. Et pour éviter qu’ils “n’accrochent”, passez une lime, de préférence en carton jetable. Vous abîmerez moins vos ongles qu’avec du métal.

Pour les ongles de Bébé, quelques précautions s’imposent. Au cours des premières semaines, ses ongles sont très adhérents à la pulpe du doigt. Même s’ils poussent vite, en les coupant trop tôt, vous risqueriez de blesser votre bambin, et de provoquer une infection. Attendez donc qu’il ait un mois pour vous lancer. Si Bébé se griffe au cours de cette période, utilisez une lime molle pour arrondir et raccourcir ses ongles. Passé ce délai de 4 semaines, vous pourrez les couper. Pour ce faire, utilisez des ciseaux à bouts ronds, spécialement conçus pour les bébés. Ne les coupez pas trop court et surtout ne laissez pas de coins pointus susceptibles de s’incarner. Au besoin, utilisez une lime douce pour bien arrondir l’ongle.

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com