Santé vie pratique

Très chers préservatifs…

Témoignages.re / 8 février 2011

Les préservatifs commercialisés en France sont généralement fiables. Bonne nouvelle donc, annoncée par le dernier numéro de “60 millions de Consommateurs”, la revue de l’Institut national de la Consommation (INC). En revanche, et là c’est une mauvaise nouvelle, ils sont toujours chers. Très chers même, pour certains ! C’est d’autant plus regrettable que nous vivons des temps de croissance continue de certaines Infections sexuellement transmissibles (IST). « Qu’elle semble loin l’époque du préservatif à 1 franc », ne pourra manquer de penser le lecteur de cette enquête.

Les auteurs se sont procuré 8.000 préservatifs masculins (20 références). Les tests de fiabilité ont été réalisés à l’aide de machines et principalement axés sur les risques d’éclatement, la résistance à la chaleur et la détection de zones poreuses, voire de trous. Sur les fronts de la fiabilité et de la sécurité de ces produits donc, les nouvelles sont excellentes.

En matière de prix, en revanche, le bouchon saute un peu loin… Ces derniers, en effet, « restent globalement trop élevés malgré la multiplication de l’offre et des réseaux de distribution ». Sur 20 références, seules trois affichent un coût unitaire inférieur à 0,20 euro. A l’image des Condoms standard de Reflex® commercialisés à 0,17 euro l’unité. Cette référence obtient d’ailleurs l’excellente note de 17/20, juste derrière l’Ultra Protect de Manix® (17,5/20) dont le préservatif revient à 0,83 euro ! Entre les deux, les auteurs citent notamment le Natural d’Hansaplast® (16,5/20) vendu à 0,49 euro. Il n’est donc pas inutile de rappeler qu’en dehors des circuits de distribution commerciaux, les préservatifs sont disponibles gratuitement dans les centres de planification ou d’éducation familiale. Et auprès de certaines associations travaillant dans le cadre de la prévention des IST.


Kanalreunion.com