Santé vie pratique

Trop de drague, ça fait vieillir !

Destination santé

Témoignages.re / 1er septembre 2011

Les jeunes Don Juan devraient calmer leurs ardeurs… tant qu’ils sont jeunes. Selon un travail mené par une équipe du CNRS, les mâles d’une espèce aviaire qui se complaisent en incessantes parades nuptiales seraient au bout du compte, victimes d’un vieillissement prématuré ! Explications.

Six mois par an, les mâles de l’outarde houbara — des volatiles qui vivent en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie centrale — passent la plus grande part de leurs journées à parader pour attirer les femelles. « Parmi les jeunes reproducteurs, les individus effectuant les parades les plus exubérantes produisent des éjaculats de meilleure qualité », explique le CNRS dans un communiqué. Naturellement, le succès auprès des femelles est assuré, mais… « Cependant, au fil du temps, ils montrent des signes de sénescence accélérée, avec des éjaculats contenant moins de spermatozoïdes et plus de spermatozoïdes anormaux ».

Inconscients de leur déchéance, les mâles vieillissant continuent pourtant à “faire le beau”. Ils préservent une activité comparable à celle des individus plus jeunes, en termes de parades nuptiales. Peut-être, imaginent les auteurs, est-ce là « une manière de tromper les femelles sur la marchandise… ».

Plus sérieusement, ces travaux aident à mieux comprendre le mécanisme du vieillissement. « Un fort investissement dans (les activités de) reproduction pendant la jeunesse accélère le vieillissement cellulaire et influe notamment, sur la fertilité », conclut le CNRS.


Kanalreunion.com