Santé vie pratique

Trop de textos, c’est mauvais pour la santé

Destination santé

Témoignages.re / 13 novembre 2012

L’addiction aux SMS et autres MMS n’est pas sans conséquences pour la santé. Les spécialistes ont même inventé un terme pour désigner la pathologie qui en résulte. C’est le Text Neck, autrement dit la « cervicalgie des textos »... Selon l’Institut régional du Bien-Etre, de la Médecine et du Sport Santé du Nord-Pas-de-Calais (IRBMS), même les fonctions respiratoires pourraient s’en trouver altérées.

En augmentation constante, l’envoi de SMS et de MMS se rajoute à une utilisation exponentielle des tablettes. Or, celle-ci aggrave les mauvaises postures. Plus de 20% des utilisateurs déclarent passer 2 à 4 heures par jour à l’envoi de messages. Si les enfants et les adolescents sont les plus gros consommateurs, l’addiction au partage des informations touche tout autant les adultes. Les médecins évoquent des tendinites du canal carpien, liées à un usage trop intensif du pouce ; ou encore des douleurs cervicales provoquées par un mauvais positionnement de la tête lors de l’écriture. Par ailleurs, « le temps passé thorax penché en avant peut provoquer des difficultés respiratoires ou, du moins, nuire à la capacité respiratoire », indique l’IRBMS. Ses responsables conseillent donc :

JPEG - 33.5 ko


- De réduire autant que possible le nombre de messages et leur longueur ;

- De bouger les épaules en réalisant de petits mouvements de rotation ;

- De prendre une posture adaptée, de mettre l’écran à hauteur des yeux ou d’allonger un peu les bras lorsque l’on utilise les smartphones et autres ordinateurs.

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com