Santé vie pratique

Un fruit qui ne compte pas… pour des prunes

Destination santé

Témoignages.re / 28 août 2013


La reine des prunes (c’est le cas de le dire) se nomme Claude ! C’est du moins la plus connue. Baptisée ainsi en l’honneur de la première épouse de François 1er, elle représente à elle seule un tiers de la production française de prunes fraîches. Parfumées et sucrées, elles sont parfaites en confiture ou même natures.

Les mirabelles et les quetsches complètent la gamme. Malgré sa saveur souvent bien sucrée, la prune reste un fruit modérément énergétique. Un goûter à base de prunes représente à peine 3% à 5% de l’apport quotidien conseillé pour un adulte. De quoi se régaler… sans culpabiliser !

En revanche, la prune sait se faire pourvoyeuse de minéraux et d’oligo-éléments (notamment de potassium, de fer et de magnésium). Sa palette de vitamines, notamment celles du groupe B, est tout aussi étendue.

Enfin, sa richesse en eau (85%) favorise l’élimination rénale. Mais ce qui donne à la prune sa réputation d’aliment Santé , ce sont ses fibres, idéales contre la paresse intestinale. La présence supplémentaire de sorbitol, substance qui stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire, aide, par voie de conséquence, à lutter contre la constipation.

Pour choisir vos fruits, tournez-vous vers les prunes non tachetées. Leur peau doit être tendre et légèrement parfumée. Trop dure, elle n’est pas encore mûre.

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 400 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com