Santé vie pratique

Vinaigrette, mélangez vos idées

Destination santé

Témoignages.re / 2 mai 2013

Une “bonne” vinaigrette répond avant tout à un subtil équilibre entre l’acidité du vinaigre et la douceur de l’huile. Mais pas seulement.

JPEG - 41.6 ko

Vous pouvez en effet sortir des sentiers balisés en remplaçant cette dernière par un jus d’agrumes par exemple. La vinaigrette classique est composée de sel, de poivre, de vinaigre, d’huile, voire de moutarde. Pour le vinaigre, vous avez l’embarras du choix : de vin, balsamique, de Xérès, de cidre, de framboises et encore de riz… Ce dernier étant particulièrement utilisé pour préparer des plats asiatiques.

Quelles huiles ? Privilégiez celles tirées du colza, de la noix et de l’olive. Riches en “bons” acides gras (oméga 3 pour l’huile de colza et de noix, acides gras mono-insaturés pour l’olive), elles vont alimenter vos membranes cellulaires et agir sur le vieillissement cérébral et la peau. Leur bienfait cardiovasculaire n’est également plus à démontrer. En pratique, glissez chaque jour 2 à 3 cuillerées à soupe d’un mélange d’huiles de colza et d’olive, ou de colza et de noix, dans vos vinaigrettes.

Si vous ne souhaitez pas vous en tenir à une vinaigrette classique, ajoutez de l’ail ou de l’échalote, lesquelles sont en plus excellentes pour la santé. Et pourquoi pas une herbe, style persil, basilic, ciboulette ou estragon ? Quant à la moutarde, vous pouvez aussi la remplacer par un jus de citron pour obtenir un mélange plus “léger”. Et dans tous les cas, fouettez le tout et laissez reposer quelques minutes avant de servir.

Pour vous inspirer aux fourneaux, un Menu santé équilibré, validé par des médecins nutritionnistes, vous est proposé chaque semaine. Pour y accéder, et pour trouver toutes les recettes correspondantes (il y en a déjà plus de 400 !), rendez-vous sur www.destinationsante.com dans la rubrique “Bien manger, Bien vivre”…

©Agence de Presse Destination Santé-2013


Kanalreunion.com