Santé vie pratique

Vos lentilles de contact vous protègent-elles des UV ?

Témoignages.re / 17 juillet 2012

Pas d’entretien, pas de paquetage à emporter pour le week-end, pas de stress en cas de perte… les lentilles jetables journalières sont tout simplement « pratiques, sûres et bien tolérées », souligne le Dr Françoise Degeorges, ophtalmologiste à Paris. Saviez-vous que certaines étaient aussi dotées d’un filtre UV ? Comme notre peau, en effet, nos yeux sont vulnérables au soleil. « La kératite est une affection relativement fréquente », explique Françoise Degeorges. Cette irritation de la cornée « se caractérise par un œil qui devient rouge après trois à quatre heures d’exposition ». Elle cite également des « lésions conjonctivales » et, à long terme, « une augmentation du risque de cataracte et de dégénérescence maculaire liée à l’âge » (DMLA).

« Certes, le filtre UV diminue tous ces risques », poursuit-elle. « Ce type de lentille constitue donc une protection intéressante lorsque l’indice UV est bas ». Pas question cependant de mettre au placard vos lunettes de soleil ! Ces lentilles ne sont qu’un équipement complémentaire.

Pour la baignade ? « Il est conseillé aux patients d’ôter leurs lentilles pour éviter les risques d’abcès de cornée », recommande le Dr Degeorges. Amatrice de sport, Anaïs, 28 ans, recourt toutefois aux lentilles journalières lorsqu’elle pratique la course à pied. Mais aussi « l’hiver au ski, où j’en porte sous mes lunettes de soleil. C’est très pratique. Je n’ai pas d’entretien à faire, et surtout je n’ai pas le stress de les perdre. Le reste de l’année, en revanche, je porte des lentilles bimensuelles ».

Dans tous les cas, ne changez pas de types de lentilles sans en parler à votre ophtalmologiste. « Nous devons déterminer la lentille la mieux adaptée à chaque cas », rappelle le Dr Degeorges. « Quand les paramètres des patients le permettent, je prescris désormais les lentilles journalières en première intention. Les plus récentes sont à la fois très perméables à l’oxygène et donc particulièrement bien tolérées à long terme par les patients ».

©Agence de Presse Destination Santé-2012


Kanalreunion.com