Droits humains

2,6 millions de personnes meurent encore chaque année du manque d’accès à l’eau et à l’assainissement

3,5 milliards d’êtres humains boivent chaque jour de l’eau dangereuse pour leur santé

Témoignages.re / 17 mars 2015

Association humanitaire engagée depuis 35 ans pour l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les zones touchées par les conflits, les épidémies et les catastrophes naturelles, Solidarités International publie cette année le 1er ‘’Baromètre de l’Eau’’. Entourée de nombreux spécialistes, elle dresse un état des lieux de l’accès à cette ressource vitale, au centre de tous les combats dont l’Humanité doit s’emparer pour assurer sa propre survie et son développement.

PDF - 2.3 Mo

Alors même que l’accès à l’eau potable est un droit humain depuis 2010 et que de nombreux progrès ont été notés ces 15 dernières années, aujourd’hui encore, 3,5 milliards d’êtres humains boivent chaque jour de l’eau dangereuse pour leur santé. 2,6 milliards manquent toujours d’un assainissement adéquat. 2,6 millions de personnes, dont 1,8 million d’enfants de moins de 15 ans, meurent chaque année de maladies liées à l’eau et à un environnement insalubre.
90 % de l’ensemble des risques naturels sont liés à l’eau. 76 % des femmes et des enfants dans les pays en développement passent 140 millions d’heures chaque jour à chercher de l’eau. 272 millions de journées d’école sont manquées à cause du manque de toilettes
Des chiffres qui traduisent combien l’accès à l’eau et à l’assainissement constituent une urgence humanitaire, mais aussi un levier de développement.

2015, une année cruciale pour l’accès a l’eau

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau le 22 mars, à la veille du 7e Forum Mondial de l’Eau en Corée du Sud du 12 au 17 avril et du vote des nouveaux Objectifs du développement durable (2015-2030) aux Nations Unies en septembre 2015, ce ‘’Baromètre de l’Eau de l’hygiène et de l’assainissement’’ rassemble les grands chiffres de l’eau, des analyses, des éclairages et des débats autour des grands enjeux de l’eau et de l’assainissement, ainsi que sur leurs liens directs avec la santé, le développe¬ment, l’éducation, les conflits, les catas¬trophes naturelles…

Des experts connus et reconnus associés au baromètre de l’eau

Pour ce projet, l’association a rassemblé ses experts en Eau, hygiène et assainissement, ainsi qu’en Sécurité alimentaire et moyens d’existence. Elle a également fait appel à Gérard Payen (Membre du conseil pour l’eau et l’assainissement du secrétaire général des Nations Unies), à Claus Sorensen (DG de la Direction générale à l’aide humanitaire de la Commission Européenne), au Professeur de médecine Renaud Piarroux, au géopolitologue Franck Galland, ou encore à Jacques Oudin, dont la célèbre Loi fête son 10e anniversaire. Autant de parties prenantes dans notre combat pour l’accès à l’eau et à l’as¬sainissement pour tous qui nourrissent ce ‘’Baromètre de l’Eau de l’hygiène et de l’assainissement’’ afin que l’eau ne soit plus oubliée dans les enceintes internationales et qu’ensemble nous mettions fin à cette hécatombe silencieuse.


Kanalreunion.com