Droits humains

20 tonnes de denrées collectées

Banque alimentaire des Mascareignes

Témoignages.re / 3 décembre 2011

Le samedi 26 novembre, la Banque alimentaire des Mascareignes (BAM) a collecté plus de 20 tonnes de denrées alimentaires lors de sa grande collecte annuelle, organisée cette année 2011 dans 25 grandes surfaces de l’île. « Une belle réussite », selon Alain Martineau, président de la BAM, qui félicite au passage le travail des 350 bénévoles qui ont participé à cette collecte.

Depuis sa mise en service en 2002, la Banque alimentaire des Mascareignes (BAM) organise chaque année une grande collecte. Cette année, ils ont réussi, avec l’aide de 350 bénévoles, à récolter 20 tonnes de produits différents. « La mobilisation était plus importante que les années précédentes. Habituellement, nous sommes au-dessous de 10 tonnes, et la collecte se fait sur 9 à 12 magasins. Cette année, c’est une belle réussite. On a pu compter sur la générosité des Réunionnais une fois de plus, et cela, malgré un contexte économique difficile », explique Alain Martineau, président de la Banque alimentaire des Mascareignes.

Toutes les denrées alimentaires récoltées ont été remises à des plates-formes de distribution, situées aux quatre coins de l’île. Cela se passe dans le cadre de la mise en place du réseau régional d’aide alimentaire (2R2A), qui rassemble la BAM ainsi que ses partenaires associatifs, à savoir l’Espace solidarité de Saint-Benoît, l’AHOI (Association humanitaire de l’océan Indien) de Saint-Joseph, l’AREP (Association réunionnaise d’éducation populaire) de Saint-Pierre. Les Croix-Rouge de Saint-Denis et de Saint-Paul font aussi partie du réseau, mais les deux structures ne sont pas opérationnelles au niveau de la distribution.

A l’occasion de la grande collecte annuelle, Alain Seugé, président de la Fédération française des banques alimentaires, était en visite à La Réunion. Il a salué la création du réseau d’aide alimentaire dans l’île. « Je suis impressionné par la générosité des Réunionnais, c’est un exemple pour tous. La création du réseau d’aide alimentaire est une bonne chose, cela facilite la distribution et favorise une meilleure cohésion sociale », souligne-t-il.

(Source : Imaz Press Réunion)


Kanalreunion.com