Droits humains

ActionAid-Kenya réclame la libération des élèves nigérianes enlevées

#Bring back our girls

Témoignages.re / 2 mai 2014

L’organisation de lutte contre la pauvreté, ActionAid, a condamné l’enlèvement de plus de 200 jeunes filles dans leur école de Chibok, dans le Nord-est du Nigeria et exigé leur libération immédiate.

« Le gouvernement doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour retrouver et secourir ces jeunes filles et il doit mettre immédiatement en oeuvre des mécanismes de protection spéciale pour sauvegarder les vies et l’éducation de tous les enfants du Nigeria, en particulier dans la région vulnérable du Nord-est, a déclaré le directeur d’ActionAid au Kenya, le Dr. Hussaini Abdu.

Des milliers de Nigérians manifestent quotidiennement dans le pays pour demander au gouvernement de prendre des mesures pour faire libérer ces jeunes filles.

Le Nord-est du Nigeria est déjà à la traîne du reste du pays en termes de scolarisation, de maintien à l’école et d’achèvement des études, en particulier en ce qui concerne les filles.

Le Dr. Abdu a indiqué que dans cette région, les parents étaient réticents à envoyer leurs filles à l’école pour des raisons culturelles et religieuses.

« Par exemple, nombreux sont ceux qui pensent que les filles doivent être mariées jeunes et par conséquent, elles abandonnent leurs études », a-t-il expliqué.

Il a ainsi invité le gouvernement à garantir les droits des enfants à l’éducation par un financement adéquat et l’installation de commodités comme des toilettes pour les filles et les enseignantes.


Kanalreunion.com