Droits humains

Agir pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 !

Comité de l’Appel de l’Ermitage

Témoignages.re / 30 octobre 2013

Voici le communiqué du Comité de l’Appel de l’Ermitage à l’issue des Rencontres Territoriales du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale avec François Chérèque, IGAS chargé de mission du gouvernement.

JPEG - 32.2 ko
Madame Gilmée Vochré, maire du 1er Conseil municipal des Pauvres, a eu le plaisir de saluer Monsieur Chérèque.

« Le Comité de l’Appel de l’Ermitage ressort satisfait des Rencontres Territoriales du plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale avec François Chérèque, Inspecteur général des affaires sociales, chargé de mission du gouvernement.

Le plan de Chérèque est inscrit dans les OMD

Le premier sujet de satisfaction est la confirmation publique de Monsieur Chérèque, dès son introduction, que le plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale est inscrit dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement. Cela signifie que tous les acteurs de ce plan ont pour objectif : l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 !

Aux Réunionnais de faire des propositions

Monsieur Chérèque a ouvert la porte à l’adaptation du plan aux spécificités réunionnaises ; sous conditions de propositions et de consensus local.

Monsieur Chérèque a accueilli favorablement la proposition du Conseil municipal des Pauvres de transformer les CCAS (Centre communal d’action sociale) en CCAGR (Centre communal d’activités génératrices de revenus). Mais la mise en œuvre de cette mesure est à négocier avec l’Union des CCAS, les mairies et le Département.

Le Comité de l’Appel de l’Ermitage rappelle ses revendications, notamment :

- l’abrogation de la loi qui oblige les enfants à rembourser l’allocation vieillesse de leurs parents ;

- la suppression de la dette des plus pauvres ;

- le respect d’un "reste à vivre" supérieur à 10 euros par jour à chaque Réunionnais, soit 300 euros mensuels, nets de charges

Mme Vochré, maire du 1er Conseil municipal des Pauvres, a été saluée par Mr Chérèque et Mme la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar.

Par ailleurs, Madame Gilmée Vochré, maire du 1er Conseil municipal des Pauvres, a eu le plaisir de saluer Monsieur Chérèque, après le rendez-vous manqué de la veille. C’est elle qui avait demandé au Président de la République d’intercéder en sa faveur auprès de Monsieur Chérèque pour que ce dernier accorde audience au Comité de l’Appel de l’Ermitage.

Enfin, Madame la présidente du Conseil général, Nassimah Dindar, lui a aussi transmis un message de sympathie. Madame Vochré lui a exprimé la réciproque ».


Kanalreunion.com