Droits humains

« Alon mèt ansamn »

Lutte pour les droits sociaux

Cinthia Fontaine / 25 février 2010

La Ligue des droits de l’Homme (LDH), le Centre de recherche sur les sociétés de l’océan Indien (CRESOI) de la Faculté des sciences humaines de l’Université de La Réunion et les syndicats (CFDT UIR, CFE-CGC, CFTC, FSU, SAIPER-PAS 974, Sud Education Solidaires, UNSA) organisent un cycle de manifestations sur le thème : "Urgence pour les libertés, urgence pour les droits, un défi pour le syndicalisme à La Réunion. Alon mèt Ansamn".

« La ligue des droits de l’Homme est là pour défendre les valeurs sociales, elle est un organe de veille républicaine, pour la défense des tous les droits des citoyens (individuels et collectifs). La mobilisation du COSPAR à laquelle nous avons participé nous a montré que ce sont des combats que nous partageons avec les associations et les syndicats. Nous désirons donc continuer en 2010 cette dynamique de partage qui a été initiée l’année passée afin de porter plus loin ces revendications et les valeurs républicaines », explique Axel Naillet, vice-président de la LDH Saint-Denis.
« La défense des droits sociaux concerne tout le monde, pas seulement les salariés et les syndiqués, mais aussi les chômeurs et toutes les personnes qui éprouvent des difficultés », a ajouté Jacques Pénitot, secrétaire de la LDH Saint-Denis.
Le Centre de recherche sur les sociétés de l’océan Indien (CRESOI) de la Faculté des Sciences humaines de l’Université de La Réunion se joint à ces actions car, comme l’a souligné Prosper Eve, le 3 mars 2012 sera fêté le 100 anniversaire du syndicalisme à La Réunion. « Il est très intéressant de se pencher sur ces mouvements syndicaux de 1912. A l’époque, les gens ne possédaient rien, leurs droits étaient bafoués et pourtant ils ont trouvé la force de mener ce combat qui a servi toute La Réunion, face à un régime colonialiste. Il faut agir pour que cette date soit reconnue car elle est un petit peu notre 14 Juillet », a-t-il ajouté.
Les syndicats seront aussi représentés lors de ses 3 actions (voir encadré). « Nous serons présents car nous partageons les mêmes valeurs. A l’heure actuelle, le syndicalisme paraît peut-être inapproprié, peu en adéquation avec les attentes des travailleurs. Il y a près de 100 ans, les syndicalistes ont réussi à mener une véritable action avec très peu de moyens, il faut que nous trouvions les moyens de nous réactualiser. Il nous faut comprendre notre passé pour construire notre présent », précise Paul Junot (CFTC). « Nous voulons rendre hommage à cette date, surtout en cette période où l’on voit une véritable dégradation des droits sociaux », a ajouté Marie-Hélène Dor.
Ces manifestations s’inscrivent dans la campagne nationale lancée par la Ligue des droits de l’Homme : "Urgence pour les libertés, urgence pour nos droits”.

CF


Du 27 février au 3 mars

Programme

Ces actions sont ouvertes à tous.

• Samedi 27 février 2010

- Tables rondes de 9h à 12h sur le thème "Urgence pour les libertés syndicales" avec les représentants syndicaux et Dominique Guibert, secrétaire national de la LDH.
Table ronde n°1 : Le syndicalisme face aux attaques du pouvoir et à l’évolution des droits - 9h
Table ronde n°2 : Constats partagés sur le syndicalisme à La Réunion, enjeux et évolutions - 10h
Table ronde n°3 : Le syndicalisme face aux nouveaux défis : quelles perspectives et quelles actions - 11h
Amphithéâtre Lacaussade à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université de Saint-Denis


- Dîner-débat républicain à 19h avec Dominique Guibert sur le thème de la campagne nationale "Urgence pour les libertés, urgence pour les droits"
Sur réservation au 0692-69-01-71 ou saintdenis-reunion@ldh-france.org, au centre Jacques Tessier à La Saline les Bains, possibilité de payer sur place.

Mercredi 3 mars


- "L’éveil syndical à La Réunion"
Interventions de David Gagneur, Docteur en histoire, chargé de cours à l’Université de La Réunion, et Prosper Eve, professeur d’histoire moderne à l’Université de La Réunion. Echanges avec le public.
Actions organisées en référence historique à la naissance de la première action syndicale à La Réunion le 3 mars 2012.
De 17h30 à 20h à l’amphithéâtre Lacaussade, à la Faculté des lettres et des sciences humaines de l’Université de Saint-Denis.



Kanalreunion.com