Droits humains

Amplifions la bataille contre la pauvreté

En France, le scandale est révélé à toute l’opinion

Manuel Marchal / 9 avril 2013

En France, la pauvreté dans notre pays est propulsée dans l’actualité par un article de deux pages de "Libération". La persistance de la grande pauvreté à La Réunion illustre la faillite d’un système.

JPEG - 63.3 ko

L’éradication de la grande pauvreté pour 2015, c’est un des Objectifs du Millénaire du Développement, une déclaration des Nations unies signée par la France. Force est de constater qu’à quatre ans de l’échéance, il reste beaucoup de travail. C’est notamment le cas dans le langage employé vis-à-vis des victimes du système. Car les idées reçues disent que les pauvres coûtent cher à la société, alors que l’éradication de la pauvreté permettrait de limiter ces dépenses.

Le second point touche directement La Réunion. Il s’agit de l’aggravation de la situation. Dans notre île, des travailleurs poussés au chômage sont contraints de fouiller dans la décharge de la Jamaïque à Saint-Denis pour espérer se nourrir. C’est ce drame quotidien qui est dénoncé dans un article de deux pages publié hier dans "Libération" (voir pages suivantes). Les Français savent ce qu’un système à bout de souffle impose à des Réunionnais. C’est en réponse à cette injustice que des initiatives sont lancées dans notre île. Il s’agit notamment de l’Appel de l’Ermitage pour l’éradication de la grande pauvreté. Il demande au gouvernement de tenir l’engagement des Objectifs du Millénaire. Le 19 mars, une lettre a été remise à François Hollande dans ce sens.

Enfin, à l’échelle du monde, la lutte contre la pauvreté est compliquée par la crise qui touche les économies occidentales. Ces pays sont en effet les principaux donateurs dans le cadre de l’aide au développement. Ils se sont engagés à atteindre une contribution égale à 0,7% de leur revenu national brut. Seuls quelques pays ont jusqu’à présent tenu cette promesse. Mais en 2012, le montant global de cette solidarité a diminué, sous le coup des plans d’austérité.

Les Réunionnais ont pu avoir un aperçu concret de l’impact de l’austérité sur la solidarité, c’est la menace sur le Programme européen d’aide aux plus démunis qui finance en grande partie l’aide alimentaire qui aide plus de 30.000 familles à survivre.

Manuel Marchal


Kanalreunion.com