Droits humains

Ban Ki-moon exprime sa solidarité avec le Nigeria à la suite de l’enlèvement des lycéennes

Témoignages.re / 9 mai 2014

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi sa profonde préoccupation et son angoisse par rapport à l’enlèvement de plus de 200 filles au Nigeria par la secte islamiste Boko Haram, il y a plus de trois semaines.

Selon le Centre d’information des Nations unies dans la ville de Lagos, le chef de l’ONU a exprimé ces sentiments lors d’ une conversation téléphonique avec le président Goodluck Jonathan.

Le président Jonathan a accepté l’offre du secrétaire général de l’ONU d’envoyer un représentant de haut niveau au Nigeria pour discuter de la façon dont l’ONU peut mieux soutenir les efforts du gouvernement pour relever les défis internes.

« Le secrétaire général de l’ONU suit de près la situation et promet l’engagement continu des Nations unies à soutenir les efforts du Nigeria pour relever les défis internes », a indiqué le centre dans un communiqué.

L’engagement des Nations unies intervient suite aux offres d’assistance pour sauver les filles formulées par la Grande-Bretagne, le Canada, la Chine, la France et les Etats-Unis, entre autres.


Kanalreunion.com