Droits humains

Chagos : Conférence du professeur André Oraison

A 18 heures à l’ancien Hôtel de Ville de Saint-Denis

Témoignages.re / 16 janvier 2014

Voici le texte de l’invitation à sa conférence adressée aux médias par le professeur Oraison.

Les habitants des îles Chagos - familièrement appelées les « Ziles-là-haut » par les créolophones d’Agaléga - ont été sacrifiés dans le secret, en 1961, sur l’autel des intérêts stratégiques des Puissances occidentales au nom de la raison d’État. Tous ont été « déplacés » par les Britanniques, entre 1967 et 1973, à la demande pressante des Américains pour permettre la construction, sur l’atoll de Diego Garcia, de la plus importante base militaire américaine en dehors du territoire des États-Unis. Ces exilés survivent dans les bidonvilles de Port Louis à Maurice avec néanmoins l’espoir tenace de pouvoir un jour revenir sur leurs terres natales ou la terre de leurs ancêtres.

Or, après bien des vicissitudes, cette espérance pourrait bien enfin être exaucée à la veille du renouvellement - le 30 décembre 2016 - du bail consenti par les Britanniques aux Américains sur l’atoll de Diego Garcia. Il est vrai que la mauvaise conscience de la Grande-Bretagne à l’égard des Chagossiens a probablement atteint sa phase de culmination : depuis le mois de juillet 2013, des contacts plus ou moins officieux et informels sont en effet engagés entre les autorités britanniques et les représentants de la communauté chagossienne. Les pourparlers devraient logiquement permettre aux exilés des Chagos de revenir - après une étude de faisabilité déjà commandée par le Gouvernement britannique - sur les atolls de Peros Banhos et de Salomon et même dans la partie orientale de Diego Garcia qui échappe au processus de militarisation.

C’est cette question du retour tant espéré des Chagossiens dans leur pays qui sera au centre de notre prochaine conférence, intitulée : « Plaidoyer pour le retour de Chagossiens sur leurs terres natales ».

Cette conférence aura lieu le jeudi 16 janvier 2014 à 18 heures à l’ancien Hôtel de ville de Saint-Denis (Salle des mariages). Vous êtes cordialement invités à cette manifestation de soutien aux exilés des « Ziles-là-haut ».


Kanalreunion.com