Droits humains

COLERE contre les violences

Agressions contre les femmes

Témoignages.re / 19 août 2009

COLERE est le nom d’un nouveau collectif pour la lutte contre les violences envers les femmes et les violences intrafamiliales. Il regroupe le Collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales (CEVIF) et « toutes les associations préoccupées par la montée de la violence envers les femmes et au sein de la famille » note dans un communiqué Thérèse Bailif, présidente du CEVIF. Elle ajoute que la structure a vocation à réagir face aux problèmes des violences faites aux femmes « dont l’impact sur la société et sur l’avenir des jeunes générations n’est pas encore suffisamment apprécié à son niveau réel de gravité ».

COLERE prévoit notamment « d’interpeller les pouvoirs publics, civils, politiques, économiques pour que soit affirmée clairement la priorité du traitement de ce problème de société extrêmement alarmant ». Le collectif proposera aussi la mise en place d’un plan global de lutte contre la violence intrafamiliale.

Selon les chiffres d’une enquête d’envergure nationale concernant les violences contre les femmes, l’indice global de violences conjugales est de 15% à la Réunion contre 9% en métropole. Près de trois femmes sur dix vivant en couple déclarent être victimes d’atteintes psychologiques, dont un tiers se disent harcelées par leur conjoint.

Cette enquête, réalisée auprès d’un échantillon de 1200 réunionnaises âgées de 20 à 59 ans, révèle que les violences contre les femmes sont « caractérisées par une grande proportion d’actes commis par les proches ». Ainsi, « 60% des brutalités physiques et des tentatives de meurtres dénoncées par les femmes sont le fait des conjoints et ex-conjoints », toujours selon le même rapport.



Kanalreunion.com