Droits humains

Des militantes de tous les jours, qui sont toujours là !

Une belle expo photos au Port sur les "Femmes au cœur de la cité"

Témoignages.re / 9 mars 2013

Hier matin a démarré au Port la première des actions organisées par la Section communiste pendant trois jours pour célébrer la Journée internationale de la Femme. Cela s’est passé à la médiathèque Benoîte Boulard, où un public nombreux a répondu à l’invitation pour le vernissage de l’exposition photos intitulée "Femmes au cœur de la cité".

JPEG - 38.2 ko

Firose Gador accueille les femmes et les invités, dans un discours empreint de simplicité qui va droit au cœur de celles et ceux qui l’écoutent.
(photos A. D.)

Plusieurs dirigeants du Parti Communiste Réunionnais ont participé à cet événement, en particulier Paul Vergès, Élie Hoarau, Yvan Dejean, Faïza Ibrahim, Fabrice Hoarau… Comme le public, ils ont beaucoup apprécié les dizaines de photos de militantes portoises, réunionnaises et de notre région de l’océan Indien qui ont été affichées à l’occasion de cette Journée mondiale pour la défense des droits des femmes.

En effet, comme l’a expliqué Firose Gador au nom de la Section portoise du PCR, l’objectif de cette exposition est d’abord de souligner l’importance des engagements pris par ces femmes au service des autres, « au cœur de la cité ». « Nous devons suivre l’exemple de ces militantes qui se sont engagées à toujours lever la tête pour faire respecter nos droits et notre dignité. Ce sont elles qui ont fait La Réunion d’aujourd’hui et qui préparent La Réunion de demain avec l’ensemble de nos compatriotes combattants de la liberté ».

« Un projet d’avenir pour notre peuple »

Ensuite, Henri Hippolyte, dit Loulou, a pris la parole pour saluer toutes ces figures qui ont marqué et marquent encore l’Histoire du peuple réunionnais. Cela est d’autant plus important, a déclaré l’adjoint au maire du Port et conseiller général, que « nous devons regarder la vérité en face : dans notre société néo-coloniale, la condition des femmes est loin d’être satisfaisante et l’actualité nous rappelle régulièrement qu’elles sont victimes de violences, de harcèlements, de discriminations ». (nous publierons l’intégralité de son discours dans une prochaine édition)

Enfin, Virgil Rustan est intervenu pour féliciter « toutes ces femmes qui sont à l’avant-garde dans les luttes pour leur émancipation et celle de leur peuple ». Pour le secrétaire général de la Section communiste du Port, « ce chemin des luttes n’est pas terminé et nous avons un projet d’avenir pour notre peuple, face aux impasses où nous mènent les puissances de l’argent ».

Une expo à voir

Ce vernissage s’est terminé par la diffusion d’un diaporama très émouvant sur la vie et l’œuvre de Laurence Vergès, qui nous a quittés le 3 novembre dernier après avoir été constamment solidaire de la lutte de libération du peuple réunionnais. « Un combat qui s’est inscrit également dans la solidarité avec celui des femmes des pays de l’océan Indien ».

À l’occasion du pot de l’amitié et des échanges conviviaux qui ont clôturé cette rencontre très chaleureuse, Firose Gador a signalé que cette exposition sera encore à voir ce samedi à la médiathèque Benoîte Boulard et demain au Centre du Cœur Saignant, où se déroulera une journée d’animation musicale organisée par des Portoises. Elle a rappelé également qu’aujourd’hui de nombreuses actions sont organisées sur l’avenue des Chagos au Port et avec le Centre FARFAR de La Rivière des Galets dans le cadre de cette Journée mondiale des Femmes.

Correspondant

JPEG - 46.9 ko

… Parmi ces invités, Paul Vergès qui a tenu à être présent en cette Journée des Femmes en lutte, ainsi que Élie Hoarau, Yvan Dejean, Faïza Ibrahim et Fabrice Hoarau. Ici, Patricia Fimar fait visiter l’expo à Paul attentif.

JPEG - 28.7 ko

Toutes ces femmes debout aux beaux portraits et aux récits de vie passionnants suscitent l’émotion et le respect.

JPEG - 33.8 ko

Loulou Hippolyte dans son discours a tenu à faire ressentir au plus profond ce que fut la cruauté de la répression esclavagiste face au courage des esclaves en lutte, des femmes en particulier.

JPEG - 50.8 ko

Virgil Rustan, au nom de la section communiste du Port, a également rendu hommage au patrimoine réunionnais d’hier et d’aujourd’hui, fait des luttes et des sacrifices des femmes qui ont osé et qui osent encore se rebeller.

JPEG - 63.2 ko

L’action des femmes du Port pour le 8 mars n’est pas finie ! D’autres rendez-vous sont pris : ce soir à l’avenue des Chagos et ce samedi toute la journée à La Rivière des Galets ; dimanche matin et après-midi au Centre de Cœur-Saignant.

JPEG - 39.4 ko

Les femmes ont été heureuses d’accueillir Paul Vergès, comme ici Michelle Maillot…


Kanalreunion.com