Droits humains

Front National : le mensonge !

Ligue des Droits de l’Homme

Témoignages.re / 9 février 2012

Voici un communiqué de la Section de La Réunion de la Ligue des droits de l’Homme contre la visite de Marine Le Pen à La Réunion et fustigeant les idéologies du Front National.

« L’arrivée de Mme Le Pen dans notre île est l’occasion de rappeler que le Front National est un parti d’extrême droite qui représente un extrême danger. L’opération actuelle de ravalement de façade ne doit pas tromper. Sous un nouveau visage, ce sont toujours les mêmes vieilles recettes : l’exploitation, pour la honte de notre pays, du racisme, de la xénophobie, de l’homophobie, du nationalisme et de l’autoritarisme.

Le FN revendique aujourd’hui une place à part entière dans le jeu démocratique, mais il représente l’un des pires dangers pour la démocratie qui exige le respect du droit et des personnes. Partout où l’extrême droite est arrivée au pouvoir, on a pu voir son vrai visage : c’est la fin des libertés individuelles et collectives, la prise de mesures antisociales contre les classes populaires et des attaques contre les services publics !

La « nouvelle » stratégie du Front National, comme celle des autres partis d’extrême droite en Europe, vise à tromper les couches populaires les plus touchées par la crise et les couches moyennes en difficulté, en usant des peurs et des colères sociales. En changeant de costume, le FN n’a pas changé. Sa politique reste fondée sur la prétendue « préférence nationale ». Ce concept abject est clairement xénophobe, raciste et islamophobe. Il est en totale contradiction avec les principes républicains d’égalité, de fraternité et de liberté, et aux textes internationaux auxquels la France adhère.

Le FN a ainsi stigmatisé tour à tour toutes les minorités, étrangers, homos, juifs et musulmans, hommes et femmes qui ne pensent pas comme lui, tels les syndicalistes et les militants des droits de l’Homme, entre autres... Il est aujourd’hui servi non seulement par les difficultés économiques et sociales actuelles, mais aussi par ceux qui, y compris au sommet de l’État, ont banalisé la xénophobie en se plaçant sur les terrains de prédilection du FN, comme celui de l’immigration.

Le pseudo programme social du FN est un mensonge. Mme Le Pen prétend dénoncer les spéculateurs et les marchés financiers. Mais elle ne propose aucune mesure contre ces derniers. La candidate Le Pen parle du peuple. Elle ne propose rien sur le partage des richesses. Bien au contraire, en divisant et en opposant par la peur de l’autre, le FN n’a d’autre projet que de réduire le droit des salariés, de démanteler le droit du travail et la protection sociale des citoyens les plus défavorisés. Les mesures préconisées par ce parti aggraveraient encore l’austérité pour la population.

Le Front National est antisocial et antirépublicain. Il est aussi anti Réunionnais.
Son idéologie et ses pratiques heurtent les valeurs essentielles sur lesquelles se fonde notre savoir vivre ensemble issu de l’histoire, de la culture et du métissage réunionnais.

Ici, nous sommes tous des IMMIGRÉS, Madame Le Pen. Si cela vous dérange, vous pouvez ÉMIGRER ».


Kanalreunion.com