Droits humains

JOURNEE INTERNATIONALE POUR L’ELIMINATION DE LA VIOLENCE A L’EGARD DES FEMMES

Témoignages.re / 25 novembre 2013

JPEG - 28.5 ko
La violence faite aux femmes n’est pas une fatalité. Faites-vous aider !

Les femmes réunionnaises fortement touchées par ce phénomène

« La loi vous protège »

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion, rappelle l’importance de la mobilisation de toutes et de tous pour cette cause.

Associations et partenaires mèneront ce week-end et lundi 25 novembre des actions de sensibilisation dans plusieurs communes de l’île.

En France, en 2012, selon l’étude de la délégation aux victimes du ministère de l’Intérieur, 148 femmes sont décédées, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon et 26 hommes sont décédés, victimes de leur compagne ou ex-compagne. Tous les deux jours, un homicide est commis au sein d’un couple. En moyenne, une femme décède tous les 2,5 jours et un homme tous les 14 jours.

A La Réunion en 2011, 6 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint, soit 4% de l’ensemble des décès nationaux, alors que la population réunionnaise ne représente qu’1% de la population française. Par ailleurs, en 2012, les forces de l’ordre ont enregistré près de 1 600 faits constatés de violences conjugales sur l’île, soit 4 plaintes par jour.

La Réunion fait partie des régions les plus touchées par ce phénomène.

C’est pourquoi, la lutte contre les violences faites aux femmes est une action prioritaire des services de l’Etat, menée en coordination avec l’ensemble des partenaires institutionnels et associatifs.

En 2013, la Délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité entre les femmes et les hommes a accompagné plusieurs actions pour améliorer la sensibilisation et la prise en charge des femmes victimes de violences :

- Deux centres d’accueil de jour ont ouvert en mai 2013 : un à Saint-Denis géré par l’AMAFAR – EPE et l’autre au Tampon par l’association "Femmes des hauts – Femmes d’outremer". 279 femmes victimes ont été accueillies depuis l’ouverture de ces deux centres d’accueil.

- Deux nouvelles assistantes sociales ont été intégrées, depuis juillet 2013, au sein des services de police et de gendarmerie des arrondissements de l’Ouest et de l’Est. Ce projet, soutenu par l’Etat et le Conseil général, porte à quatre le nombre d’assistantes en charge d’accueillir les personnes victimes de violences conjugales et intrafamiliales et/ou en situation de détresse sociale.

- Une maison d’accueil temporaire des femmes victimes de violence sera prochainement ouverte à Saint-Paul. Elle renforcera l’offre d’hébergement d’urgence, notamment pour les femmes en situation de grand danger. En 2012, 271 femmes et 341 enfants ont du être hébergés en urgence au niveau régional.

Encadré

Lancement du 4ème plan interministériel de lutte contre les violence

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, lancera le 4ème plan interministériel de lutte contre les violences.

Le nouveau plan met en avant un objectif d’efficacité "Aucune violence déclarée ne doit rester sans réponse". Il s’articule autour de trois grands axes :

- l’organisation de l’action publique face aux violences par un maillage territorial optimal au regard des besoins.

- la protection des femmes victimes en généralisant le dispositif du "téléphone très grand danger" et en consolidant les accueils de jours existant : il s’agit de garantir la sécurité des femmes victimes de violence dans les situations d’urgence ou de les mettre à l’abri d’une réitération de faits de violence.

- une campagne de sensibilisation et d’information du grand public sur un site internet de diffusion interactif (www.stop-violences-femmes.gouv.fr )

La police organise des rencontres publiques

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la direction départementale de la sécurité publique de La Réunion recevra dans ses commissariats de police les professionnels du secteur, mais aussi plus généralement le public concerné par cette question sensible.

A Saint-Denis, Saint-André, Saint-Pierre et au Port, les policiers organiseront des rencontres avec le public : associations, responsables de foyers d’hébergement, bénévoles divers, travailleurs sociaux et tout citoyen.

Un policier référent et une assistante sociale, affectée par le conseil général et l’Etat pour l’accompagnement des victimes, accueilleront sur chaque site les personnes qui se présenteront :

- à 10h00 et 15h00 aux commissariats de Saint-Denis, Saint-André et Le Port ;

- à 10h00 au commissariat de Saint-Pierre.

 

Les échanges permettront d’aborder tous les aspects de la prise en charge des femmes victimes de violences par les services de police : présentation de l’arsenal juridique, parcours de la plainte au jugement, progrès liés à l’installation d’assistantes sociales dans les commissariats, questions-réponses, étude de cas concrets...).

Club animation prévention et l’association Chancegal

« Aux armes citoyennes ! »,

Dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion accueillera une chorale de 350 élèves de Saint-Denis. Ils interpréteront la chanson de Zazie « Aux armes citoyennes ! », en présence de Naïma Charaï, présidente de l’Acsé (Agence pour la cohésion sociale et l’égalité des chances).

Cette action est menée par le Club animation prévention et l’association Chancegal. Elle réunit 12 établissements scolaires de Saint-Denis : primaires, collèges et lycées. Elle est l’aboutissement d’une démarche de sensibilisation sur la thématique des violences à l’égard des femmes menée par ces deux associations et les équipes pédagogiques des établissements : travail sur les textes, échanges et débats sur la thématique, analyse de l’ampleur du phénomène des violences à La Réunion, prise de conscience de la place des femmes dans la société. 

A travers cette mobilisation, les jeunes participent activement au changement des comportements et des mentalités sur les relations entre les filles et les garçons.

Cette initiative s’inscrit dans le programme de prévention mené depuis 2003 par ces associations avec le soutien de la Délégation Régionale des droits des Femmes et de l’Egalité entre les femmes et les Hommes. Elle a déjà à son actif plusieurs réalisations marquantes : la charte filles-garçons « faites de vos différences un atout pour l’égalité », les ambassadeurs de l’égalité et des actions de sensibilisation « plus fort que la violence le respect ». 

Journée portes ouvertes du CEVIF

A l’occasion de la Journée Internationale pour l’Elimination des Violences envers les Femmes le 25 novembre 2013, le Collectif pour l’Elimination des Violences Intra Familiales (CEVIF), présidé par Mme Thérèse Baillif, organise une journée portes ouvertes au sein de ses locaux. le Collectif souhaite sensibiliser et mobiliser les décideurs politiques et le grand public sur la situation de la femme dans le monde, et à La Réunion en particulier.

LUNDI 25 NOVEMBRE DE 9H30 A 18H00

9h30 : Présentation du CEVIF : Objectifs, axes prioritaires, actions et interventions, partenariat

10h30 : Atelier de travail sur le thème "Communication non violente" animé par Romy Malbroukou, Psychologue Situation de la violence à La Réunion Projection d’un court-métrage sur la situation des femmes dans le monde13h00 : Echange à partir du livre de Claude Sihn « L’île violentée », animé par l’auteure

14h30 : Visite de l’exposition sur les thèmes : o Les violences faites aux femmes o Droits de la Femme, l’histoire inachevée

15h00 : Accueil des officiels Présentation des spots audio-visuels réalisés par le CEVIF

Projection d’un court-métrage sur la situation des femmes en Afrique Echange/débat animé par Arnold JACCOUD, Psychosociologue

16h30 : Echange autour de la Loi Cadre « Egalité des chances – Hommes/Femmes » animé par un juriste

17h00 : Clôture de la journée avec la proposition concrète d’un projet d’accompagnement des victimes lors des procès

Toute la journée : Exposition de panneaux pédagogiques et didactiques

Animation Echanges

Au CEVIF, 14 rue Henri Vavasseur – Immeuble Europa 2 à Saint-Denis Entrée libre

Calendrier des manifestations organisées du 24 au 29 novembre 2013 à La Réunion

Association- contactsManifestationDate et lieux
Association départementale Planning Familial 9740262 55 59 63 – 0693 02 10 45 e.heintz@planning-familial.rewww.planning-familial.re|Débats

, échanges, rencontres et démonstration de self-défenseur avec un instructeur

25 novembre Entrée libre Permanence de l’association Saint-Paul
Soroptimist international Club de Saint-Denis herymahandry@yahoo.fr stdenisdelareunion@soroptimist.fr Projection gratuite afin de sensibiliser tout public suivi d’un débat 25 novembre à 16h00Entrée libre Lespas Culturel Leconte de Lisle Saint-Paul
VIFGeneviève PAYET 0692 64 82 17 0692 61 08 88 Information sur la création de la Fédération du réseau VIF pour la prise en charge des violences intra familiales dans le cadre d’un parcours global 25 novembre à 16h00 Entrée libre Lespas Culturel Leconte de Lisle Saint-Paul
ARIV06 92 61 08 88 antenne.victimo.run@hotmail.com Formation à destination des médecins hospitaliers. Savoir reconnaître, apporter l’écoute indispensable. 24 au 29 novembre Sur inscription Saint-Gilles les Bains
Club animation prévention (CAP), Chancégal et la DRDFE CAP : 0262 41 11 04 – 0692 86 72 21 Cap.pms@orange.fr Chancégal : 0262 97 60 29 - chancegal@wanadoo.fr Chorale de 320 collégiens et lycéens dionysiens qui interprétera la chanson de Zazie" "Aux armes citoyennes" 25 novembre à 10h30 Préfecture de Saint-Denis
Association féminine de l’Est "Tristesse, Tyrannie, Traumatisme" 06 92 61 76 59 afect974@gmail.com Exposition, banderoles, ateliers "valeurs pour vivre sur le respect", contes, slam et peinture 25 novembre Parvis du marché couvert Entrée libre Saint-Benoît
Collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales (CEVIF) 02 62 41 80 80 cevif@orange.fr Journée Portes ouvertes du CEVIF 25 novembre 2013
Lycée Rontaunay02 62 90 30 30ce.9740082W@ac-reunion.fr Exposition des travaux d’élèves (affiches, vidéos), ateliers et débats avec les associations Bauhinias, Chancégal, ARIV Femmes Solid’Air ! le CEVIF et la Police nationale 26 novembreLycée Rontaunay8h00 à 17h00à Saint-Denis
CRIJ Rolande CAZAL 06 92 61 76 59 - 02 62 20 98 22 afect974@gmail.com 6ème édition de la lutte contre les discriminations en présence d’artistes engagés Vernissage de l’Expo pour l’Egalité 25 novembre Entrée libre - Saint-Benoît18, rue Monfleury
Institut de Médecine Légale02 62 90 57 44 Réalisation d’une enquête de dépistage via un questionnaire anonyme sur les violences subies 25 novembreCHU de la Réunion Hôpital Bellepierre
AFPAR Fabienne Louvet0262 94 72 88 - 0692 77 24 65 f.louvet@afpar.com www.afpar.com|Action

de sensibilisation à la lutte contre les violences conjugales et intrafamiliales aux côtés de la Gendarmerie - Projection du film : "J’ai voulu dire ces mots"

25 novembre - de 8h00 à 12h00 CFPA de Saint-Pierre Amphithéâtre du Campus Professionnel de l’Océan Indien65, rue du Père Lafosse

|


Kanalreunion.com