Droits humains

L’association Maharashtra lance un appel aux dons

Famine dans la Corne de l’Afrique

Témoignages.re / 30 août 2011

Dans un communiqué diffusé à la presse sous la signature de son président Julien Ramin, l’association Maharashtra appelle les Réunionnais à agir face à la plus grande catastrophe humanitaire qu’ait jamais connue notre région : la famine dans la Corne de l’Afrique.

L’Afrique de l’Est subit une catastrophe humanitaire sans précédent :

Une sécheresse jamais vue depuis 60 ans,
Un état de famine sans pareil qui rappelle l’Éthiopie en 1985,
Plus de 30.000 enfants déjà morts
750.000 personnes menacées, soit l’équivalent de la population réunionnaise
Des milliers victimes fuyant chaque jour vers un point de ravitaillement.
Ils ont même dû abattre des troupeaux. Personne ne peut être à l’abri des catastrophes naturelles et leurs cortèges de souffrances.

Mobilisons-nous !

Devant cette crise humanitaire, l’aide internationale peine toujours à venir et elle est insuffisante. Nous savons que vous n’êtes pas insensibles devant tant de détresses d’hommes, de femmes et d’enfants. Beaucoup d’entre vous souhaitent être utiles. Mais vous ne savez pas comment. Alors, agissez avec nous !

L’association « Maharashtra solidarité aux victimes de catastrophes naturelles » est une association non lucrative qui a été créée en 1993 suite au tremblement de terre survenu en Inde à Maharashtra . Elle vient en aide aux victimes de tous pays, grâce à la générosité de tous les Réunionnais. C’est ainsi, qu’elle a pu mener des actions dans le monde entier, comme par exemple la création d’écoles ou l’installation de station d’eau potable à la suite à des catastrophes.

Devant cette terrible situation en Afrique, nous faisons appel à votre générosité.

Population réunionnaise et Collectivités :
Contre la famine en Afrique de l’Est,
versez vos dons !

Vous pouvez nous contacter : par tél : 0692 05 96 97 ou par email : amsvcn@gmx.fr


Agissons pour la solidarité internationale

Retour sur les principales actions de l’association Maharashtra depuis sa fondation en 1993.

Cette association a été créée en 1993, suite à la catastrophe naturelle survenue au Maharashtra . Elle fonctionne grâce à la solidarité réunionnaise. La plus grandes parties des fonds récoltés sont versés à la Croix Rouge. Elle est intervenue à de nombreuses reprises dans différentes régions du monde.
Par exemple, le comité intervient régulièrement lors des épisodes cycloniques dans les îles de l’archipel des Mascareignes (Maurice, Madagascar, Rodrigue..).Il est aussi intervenu lors des inondations dans le Sud de la France. Des actions ont aussi été menées en Asie comme :

En Chine lors des grandes inondations et du tremblement de terre. Un appel à la solidarité a été lancé à la Réunion et l’argent récolté a été versé à l’association chinoise qui a été crée à cette occasion pour venir en aide aux victimes chinoises.
Au Gujarat, lors du tremblement de terre. Grâce à la générosité du peuple réunionnais on a pu récolter une somme d’argent conséquente. Cet argent a été reversé à l’association musulmane, afin de soutenir la population sinistrée.
Dans l’état Indien du Maharashtra où un tremblement de terre avait détruit plusieurs villes. Il y a eu plus de 20.000 morts et des milliers de disparus. On a recueilli 550.000 F dans l’île alors que la Croix Rouge française n’a récolté que 200.000 F dans toute la France. La somme réunie par le comité n’a pas été envoyée à la Croix Rouge indienne. On a préféré solliciter directement les pouvoirs publics du Maharashtra , pour qu’ils nous indiquent les besoins de la population sinistrée. Après deux ans d’échanges téléphoniques et de courriers, la Croix Rouge et le président de l’association ont été invités sur le site par le gouvernement indien. Les besoins en eau, en électricité et en matière d’infrastructures routières étaient très importants. Le plus gros a été comblé grâce à l’aide internationale, et il ne restait plus qu’à construire une école sur le site. A cette époque, la construction d’une école coûtait environ 400.000 F. Avec les fonds récoltés, le comité Maharashtra a donc construit deux écoles de neuf classes dans le village de Killari. On a créé une école de filles et une école de garçons, car dans ce village, les filles n’étaient pas scolarisées. Les filles de Killari n’allaient pas en cours, car il n’y avait pas de sanitaires pour les filles dans la seule école du village.
Dans l’État indien d’Orissa qui avait connu des inondations. Le comité Maharashtra a mis en place un système d’alimentation en eau potable, dans sept villages d’Orissa.
Sur la petite île de Sélipalikupam (située à 70 km de Madras), suite au tsunami de 2004. Cette île avait connu des inondations et ses nappes phréatiques étaient devenues impropres à la consommation. Avec l’aide financière de la CIVIS (qui a versé la plus grosse partie des subventions), de la Région, de la mairie du Port et des donateurs privés, le comité a pu construire une usine de désalinisation de l’eau de mer sur le site.
Dans le village Indien de Kadalur, frappé lui aussi par le tsunami. La mer avait pénétré jusque trois kilomètres à l’intérieur des terres, le village de pêcheurs avait été détruit à 100% et plus de cent personnes avaient été tuées. Des écoles ont été construites par la Croix Rouge et les organisations internationales. Près de ces écoles, le comité Maharashtra a construit un pensionnat et un orphelinat qui accueille aujourd’hui encore, 57 orphelins victimes du tsunami qui vont à l’école. Le comité a aussi fait don de deux véhicules de 18 places pour le transport des enfants et pour le déplacement du médecin et de l’infirmier dans tout le village.
Une plaque commémorative sur laquelle est inscrit : « dons de l’île de la Réunion, du conseil régional, du conseil général, de la CIVIS et de la mairie du Port » a été placé sur les sites de Maharashtra , d’Orissa, de Sélipalikupam et de Kadalur, mais aussi sur les deux véhicules cédé par le comité au village de Kadalur. Cela montre bien que ce n’est pas le comité Maharashtra mais toute la Réunion qui a aidé ces populations.

Président et membre fondateur :
Julien Ramin

Membres :
Rashida Banian
Jacques Selag
Tamuck Locate
Julie Pontalba


Kanalreunion.com