Droits humains

L’enlèvement des jeunes Nigérianes à l’ouverture des 2èmes Jeux africains de la jeunesse

#Bring back our girls

Témoignages.re / 23 mai 2014

La deuxième édition des Jeux africains de la jeunesse s’est ouverte jeudi, à Gaborone, au Botswana, sur un discours du président du pays organisateur, qui a décrit le sport comme un facteur d’unification du continent et invité les participants à se souvenir des plus de 200 jeunes filles enlevées au Nigeria il y a 39 jours.

La deuxième édition des Jeux africains de la jeunesse s’est ouverte jeudi, à Gaborone, au Botswana, sur un discours du président du pays organisateur, qui a décrit le sport comme un facteur d’unification du continent et invité les participants à se souvenir des plus de 200 jeunes filles enlevées au Nigeria il y a 39 jours.

« Le sport est un des outils les plus transversaux du développement et de la paix. A travers les 2èmes Jeux africains de la jeunesse, nous réunissons la jeunesse africaine tout en lui permettant d’exposer ses talents », a déclaré le président Seretse Ian Khama en ouvrant les jeux.

« Mon gouvernement souscrit totalement aux recommandations du groupe de travail international sur le sport pour le développement et la paix, qui reconnaît le rôle que le sport peut jouer pour la promotion de la paix et du développement », a-t-il ajouté.

M. Khama a invité les athlètes et les officiels à célébrer le fait d’être sélectionnés pour devenir les ambassadeurs de ces jeux.

Les statistiques officielles indiquent qu’environ 120 millions de téléspectateurs ont suivi l’ouverture officielle des jeux, retransmise en direct par Super Sport et la télévision nationale du Botswana.

« Alors que nous avons l’intention de prendre du bon temps durant cet évènement, gardons dans nos pensées et nos prières un autre groupe de jeunes que sont les nombreuses jeunes filles qui ont été kidnappées par des terroristes au Nigeria », a déclaré le président Khama.

« Nous espérons qu’elles seront bientôt réunies avec leurs familles et qu’elles reprendront leurs études », a-t-il ajouté.

2500 athlètes de 54 pays sont en compétition dans 21 disciplines sportives durant ces jeux qui vont se dérouler du 22 au 31 mai.

On rappelle que la première édition de ces jeux, réservés aux athlètes âgés de 14 à 18 ans, a été abritée par le Maroc en 2010.

L’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (ANOCA), qui organise ces jeux, a indiqué qu’ils étaient pour les athlètes africains une plate-forme pour la préparation des Jeux Olympiques et pour le développement du sport sur le continent.


Kanalreunion.com