Droits humains

« L’État i fé pa in kont èk nou ! »

La Journée Mondiale du refus de la misère célébrée avec force à La Réunion

Correspondant Témoignages / 18 octobre 2016

Ce lundi 17 octobre, plusieurs centaines de personnes se sont réunies devant le Téat Champ-Fleuri à Saint-Denis pour participer à la célébration réunionnaise de la Journée Mondiale du refus de la misère organisée par le mouvement ATD Quart Monde de La Réunion, présidé par Dominique Versini. À cette occasion, un grand nombre d’intervenants sur le thème ‘’De l’humiliation et l’exclusion à la participation : éliminer la pauvreté sous toutes ses formes’’ ont notamment mis en cause les politiques publiques qui abandonnent les Réunionnais les plus pauvres.

JPEG - 61.6 ko
La journée a commencé par une Université populaire.

Cette belle journée a commencé par une ‘’Université populaire Quart Monde’’ pour partager les expériences et les idées des participants sur le thème cité plus haut et traduit en créole : « Dopi rabèsman sanm bordaz, ziska mèt ansanm, pou fini èk tout’ sort’ la mizèr ». Et cet échange très intéressant s’est déroulé devant une banderole appelant les citoyennes et citoyens réunionnais à « s’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination » car « c’est construire un avenir durable pour tous ».

De nombreuses interventions de représentants d’ATD Quart Monde et d’autres associations solidaires de ce combat ont plaidé dans ce sens, en demandant par exemple que l’État français respecte les droits fondamentaux des plus pauvres à La Réunion. Et quand on connaît toutes les inégalités, humiliations, mépris et autres violences dont sont victimes près de la moitié des Réunionnais sous le seuil de pauvreté, on imagine les critiques exprimées à cette occasion contre la politique gouvernementale injuste imposée à notre peuple.

« Que les pouvoirs politiques nous entendent ! »

C’est pourquoi il a aussi été rappelé que l’État français doit respecter l’Objectif officiel numéro un proclamé par les Nations Unies en faveur du Développement Durable : « mettre fin à la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde ». D’où ces appels lancés par des intervenants : « Que les pouvoirs politiques nous entendent ! L’État i fé pa in kont èk nou ! »

Pendant cette Université populaire, s’est déroulé un spectacle pour les enfants et les jeunes, suivi par un pique-nique partage, des ateliers pour petits et grands dans les stands des associations solidaires, des rencontres avec des artistes et enfin une commémoration autour de la dalle des Droits de l’Homme, avec un discours de Dominique Versini.

Voici la liste des associations qui ont participé à la célébration de cette Journée mondiale pour exprimer leur soutien à ATD Quart Monde : le Secours Catholique ; l’Association Départementale de Protection Civile ; l’Association de Défense des Agriculteurs de La Réunion ; le Conseil Consultatif Régional des Personnes Accueillies et Accompagnées ; le Centre Régional d’Information de la Jeunesse à La Réunion ; Kultur Vizion ; Scouts et Guides ; Réparali ; le Comité pour l’Élimination des Violences Intra-Familiales ; le Cercle Philosophique Réunionnais.

Correspondant


Kanalreunion.com