Droits humains

« La femme est l’avenir de l’homme »

Une belle mobilisation au Port pour la Journée de la Femme

Témoignages.re / 12 mars 2013

Grâce à la mobilisation de la Section communiste du Port et à de nombreuses Portoises, la cité maritime réunionnaise a pu célébrer de nombreuses façons et pendant trois jours la "Journée internationale de la Femme". Des actions qui ont mis l’accent sur la nécessité de renforcer sans cesse la solidarité des Réunionnaises et des Réunionnais dans la lutte pour changer notre société et entrer dans l’ère de la responsabilité.

JPEG - 26.5 ko

"Témoignages" a déjà rendu compte de la première des trois journées consacrées par les militantes portoises aux luttes pour l’émancipation des femmes dans notre pays. C’était vendredi, avec le vernissage de l’exposition photos intitulée "Femmes au cœur de la cité" (voir nos éditions de samedi et d’hier).

Aujourd’hui, nous voudrions évoquer ce qui s’est passé samedi et dimanche, toujours au Port, avec une belle réussite des diverses actions grâce à la mobilisation des militantes au service de leur peuple. Une mobilisation qui a conduit notamment à une ambiance très chaleureuse samedi après-midi à la Zumba géante qui s’est déroulée sur l’avenue des Chagos.

Défendre la cause des Réunionnaises

Le même jour, il y a eu aussi une très bonne ambiance dans le quartier portois de La Rivière des Galets, avec des rendez-vous très variés : randonnée pédestre, ateliers d’échanges de savoir-faire (cuisine, artisanat), débats thématiques (vie sociale et animation), sports de forme (zum fitness), ateliers de danses, animation musicale, etc. Tout cela s’est fait notamment grâce au soutien du Centre FARFAR, qui joue un grand rôle dans l’animation socio-culturelle et éducative de ce village.

Enfin, dimanche, c’est le Centre du Cœur Saignant, en ville du Port, qui a accueilli des centaines de personnes, surtout des femmes, pour célébrer cette journée et défendre la cause des Réunionnaises. Durant cette journée, le public a notamment pu admirer les photos de militantes, présentées vendredi à la Médiathèque Benoîte Boulard.

La défense des droits des femmes

Les visiteurs ont également pu participer à diverses activités : un atelier expo-vente d’objets artisanaux de La Réunion et de l’océan Indien, un atelier de dessins au henné, un atelier de canevas, un atelier de tressage traditionnel, un atelier de pliage de serviettes, un atelier de manucure et de coiffure, mais aussi un coin "détente et causeries". Dans l’après-midi, il y a eu plusieurs défilés de mode : en tenue traditionnelle mahoraise et avec la collection de l’association "La Ronde des Belles", le tout animé par Bernard Gazemont, avec sa verve habituelle.

Enfin, ce qui a marqué cette journée, c’est l’animation musicale par l’orchestre Paviel, qui a passé des heures à diffuser ou à chanter des chansons du monde entier pour la défense des droits des femmes. Ce fut notamment très émouvant d’entendre par exemple Philippe Paviel lancer cette magnifique chanson de Jean Ferrat, qui nous dit : « Face aux vieilles malédictions, je déclare avec Aragon, la femme est l’avenir de l’homme ». Eh oui ! Alon batay pou sa mèm !

Correspondant

JPEG - 26.4 ko
JPEG - 38.1 ko
JPEG - 39.3 ko
JPEG - 27 ko
JPEG - 34.5 ko
JPEG - 22.5 ko
JPEG - 22.8 ko


Kanalreunion.com