Droits humains

La Mauritanie condamne l’enlèvement et la séquestration d’élèves par Boko Haram

Témoignages.re / 9 mai 2014

Dans une déclaration publiée vendredi par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération, le gouvernement mauritanien « condamne avec force l’enlèvement et la séquestration d’élèves » au Nigeria par le groupe terroriste Boko Haram.

Plus de 200 jeunes filles ont été enlevées d’une école au Nigeria et sont séquestrées dans un lieu inconnu par ce groupuscule terroriste islamiste qui a annoncé vendredi son intention de vendre ces adolescentes à 12 dollars américains chacune pour les donner en mariage.

Les agissements et déclarations de Boko Haram suscitent l’indignation et la mobilisation de la communauté internationale, désormais décidée à y mettre fin.

Le gouvernement mauritanien dénonce « l’exploitation de ces filles à des fins contraires aux principes de la morale et de la religion, exprime sa solidarité et sa sympathie avec les victimes, leurs parents et le gouvernement du Nigeria », indique la déclaration.


Kanalreunion.com