Droits humains

La procédure de révocation contre le professeur raciste engagée !

Communiqué du Collectif Non au racisme ! Respekt a nou !

Témoignages.re / 19 août 2010

Notre collectif, Non au racisme ! Respekt a nou ! s’est crée en réaction directe aux propos racistes tenus par un professeur au cours d’une procédure judiciaire alors qu’il comparaissait pour agressions sexuelles sur deux mineures : « Je suis blanc, et de toute façon, ici, c’est tous des nègres et toutes des p…, c’est comme cela qu’il faut faire ».

Malgré ses antécédents ainsi que la violence et le racisme de ses propos, aucune mesure n’a été prise pour mettre en cause la capacité et la légitimité de ce professeur à enseigner.
Ces propos sont pourtant manifestement contraires aux valeurs portées par la République française que sont le respect, la tolérance, l’égalité et la fraternité et qui revêtent une importance particulière au sein de notre société métissée et plurielle.
Nous avons donc attiré l’attention de l’opinion et des autorités publiques sur cette “affaire”.
Nous vous avons formulé au ministre de l’Éducation Nationale, Luc Chatel, notre vœu de voir ce professeur, qui est indigne de la confiance que l’Éducation Nationale et les parents d’élèves placent en lui pour l’éducation de nos adultes de demain, puni de la sanction la plus exemplaire.
Nous apprenons qu’une procédure de révocation vient d’être engagée à l’encontre de ce professeur.
Nous exprimons notre satisfaction face à cette nouvelle qui n’est que justice au vu de la gravité des faits et du discrédit jeté sur l’Éducation Nationale.
Nous souhaitons que lors de sa visite, le ministre Luc Chatel confirme l’aboutissement de cette procédure dans les meilleurs délais.
Cette révocation est une première étape qui doit être complétée par une sanction pénale compte tenu de la gravité des faits.

Le collectif Non au racisme ! Respekt a nou ! 



Un message, un commentaire ?



Messages






    • Non mais attendez, un peu de circonspection : ça ressemble pas un peu à "Zorey déor", ça ? Un peu beaucoup même ? Faut pas rêver si les métros finissent dans les bras de Le Pen, avec un traitement aussi peu scrupuleux des gens qui peuplent l’île ! Traiter quelqu’un de racisme ce n’est pas très malin et très souvent ça revient à y être soi-même, non ? Enfin je sais pas mais un prof. raciste ça ne doit pas pouvoir survivre bien longtemps en expatriation : il semble pourtant que celui-ci ait plus de 25 ans d’enseignement et trois continents à son actif... Vous n’y allez pas un peu vite, non ? Ca fait du bien quand c’est l’autre le raciste, hein ? Les grands pays sont ceux qui sont capables de reconnaître leurs fautes, pour l’instant La Réunion reste un tout petit pays ! Tout petit !

      Article
      Un message, un commentaire ?






    • anabase, relis donc les articles de presse qui relatent les prises de position de ce misérable fonctionnaire, qu’il soit métro, on en a rien à f... ces propos n’ont pas lieu d’être pour un fonctionnaire enseignant. Cela fait 25 ans qu’il se ballade au frais de la princesse en ayant cet état d’esprit, dommage qu’il n’ait pas eu le courage de ses idées avant, ainsi, il aurait sans doute été éjecté bien avant de l’éducation nationale.

      si tu aimes avoir des mecs ayant ces idées là, enseigner à tes gamins, libre à toi, mais pas de ça chez nous. n’en déplaise.

      Article
      Un message, un commentaire ?






  • Bien sûr Mr Nicolas De launay de la perriere le gros problème c’est qu’il est plus aisé de renvoyer un préfet, un recteur ou un ministre qu’un simple professeur, selon les règles administratives avancées en haut lieu ministériel. Sauf, si la décision du ministre ne peut être contrée par aucune instance aucune. Cette situation, même si la procédure judiciaire est engagée contre Copy, il n’y a guère de date effective à la révocation demandée, doublée d’une amende exemplaire proposée par le collectif "non au racisme respekt a nou".
    l’intéressé serait en congé de maladie, il n’empêche qu’il est payé sur l’autel des insultes profanées à l’encontre de la Réunion toute entière.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Anabase, pourquoi ne dites vous pas votre nom au lieu de vous cacher derrière un pseudo bidon ?? C’est vous le prof qui avez proféré ces propos RACISTES ?

    Vous ne savez décidément faire que des amalgames : dire que vous êtes raciste ne signifie pas que tous les zorey sont racistes. Là c’est vous qui insultez tous les zorey en les assimilant à vous.

    Vous savez, en droit on condamne les faits.
    Et ici, ils sont éloquents : un prof qui, parce qu’il est "blanc" se croit détenteur d’un droit de propriété sur celles et ceux qu’il considère comme "nègres" et "putes" mérite une sanction exemplaire. Les endroits où il a vécus ne préjugent en rien de son respect et de sa tolérance. Son passif judiciaire en revanche montre qu’il s’agit d’un grossier personnage, ayant un rapport malsain au sexe et avec les gens qui ont la peau colorée.

    Nous nous retrouverons donc au tribunal, parce que nègres que nous sommes, nous vous montrerons que l’esclavage a bien été aboli et que nous ne nous laisserons pas faire face à ce genre d’agissement IGNOBLE.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com