Droits humains

LDH et Attac disent « Non à la constitutionalisation de l’état d’urgence et à la déchéance de la nationalité »

« Nous ne cèderons pas »

Témoignages.re / 26 janvier 2016

De très nombreuses organisations se mobilisent pour dénoncer les projets du gouvernement de constitutionalisation de l’état d’urgence et de Déchéance de la Nationalité par l’Appel intitulé « Nous ne cèderons pas ».

JPEG - 64.6 ko
L’état d’urgence étend les pouvoirs de l’administration. (photo Toniox)

A La Réunion, les comités locaux de la LDH, d’Attac et autres Groupes Citoyens appellent à un Rassemblement (Débat-Concert) le samedi 30 janvier à Saint-Leu (en front de mer derrière la Mairie) à partir de 17H00 pour soutenir cet appel. L’Etat d’Urgence a été une réponse à l’émotion extrême qu’ont suscité les actes terroristes odieux et particulièrement condamnables de Paris.

Mais pour autant l’Etat d’Urgence donne tout pouvoir aux services administratifs (Préfecture…) et dénie l’autorité judiciaire. Cette situation a montré toutes ces limites avec des résultats très faibles en matière de lutte contre ce terrorisme sur plus de 3000 interventions policières seulement 4 procédures sont engagées, et aux conséquences souvent néfastes par les atteintes aux libertés sans recours possibles de victimes innocentes, par la violence des interventions policières, par la stigmatisation de la communauté musulmane avec certains dérapages avérés, et par la fracture engendrée dans la population qui risque contrairement aux attentes de renforcer les auteurs des attentats.

L’état d’urgence privilégie ainsi la suspicion aux procédures dument établies sur des preuves et des faits. Aussi, il n’est pas acceptable que l’Etat d’Urgence soit constitutionnalisé et rendu inattaquable par la justice et le citoyen, ce serait porté foncièrement atteinte à la démocratie et à nos libertés. Nous devons par contre construire une société où la fraternité à toute sa place, nous ne devons céder à la peur dans laquelle veulent nous enfermer les auteurs de ces actes terroristes en proposant de fausses solutions.

Pour la LDH Réunion, Isnelle Gouljar
Pour Attac Réunion, Didier Bourse


Kanalreunion.com