Droits humains

Le Mali exprime sa solidarité au Nigeria dans l’affaire de l’enlèvement de 200 lycéennes

#bring back our girls

Témoignages.re / 13 mai 2014

« Tout ce que nous pouvons faire le sera pour contrer et éradiquer cette situation », a dit le président Ibrahim Boubacar Kéita.

Le Mali a marqué sa solidarité avec le Nigeria dans l’affaire de l’enlèvement des 200 lycéennes par le mouvement islamiste, Boko Haram, lors d’une audience accordée vendredi par le président malien Ibrahim Boubacar Kéita au directeur de Cabinet du président nigérian, Hassan Tukur et à l’ambassadeur du Nigeria au Mali, a-t-on appris lundi auprès de la présidence malienne.

Outre les bonnes relations entre le Mali et le Nigeria et la volonté des deux pays d’œuvrer de concert et de mutualiser leurs efforts pour éradiquer le terrorisme et l’intolérance dans la région ouest-africaine, le président malien a évoqué avec l’émissaire nigérian les développements récents de la situation au Nigeria, notamment le rapt des 200 filles par le groupe terroriste Boko Haram.

Le président Ibrahim Boubacar Kéita a rassuré, selon communiqué, son hôte de la solidarité du peuple malien et de son gouvernement envers le peuple du Nigeria « dans cette épreuve inacceptable et intolérable ».


Kanalreunion.com