Droits humains

Les Congolaises exigent la libération de lycéennes retenues par la secte Boko Haram

#Bring back our girls

Témoignages.re / 22 mai 2014

Des Congolaises regroupées au sein du collectif "Sauvons le Congo" et des Nigérianes résidant au Congo ont exigé la libération sans condition des plus de 200 lycéennes retenues depuis plus d’un mois par la secte terroriste nigériane Boko Haram, dans une déclaration commune publiée mercredi à Brazzaville.

Dans cette déclaration, elles condamnent l’enlèvement des lycéennes qui, selon elles, touche toutes les mères.

Elles affirment leur soutien à toutes les actions internationales visant le retour des lycéennes dans leurs familles et exigent des gouvernements africains des actions fortes.

La déclaration a été remise à l’ambassade du Nigeria au Congo et à la Délégation de l’Union européenne.


Kanalreunion.com