Droits humains

Les Nations Unies s’inquiètent de la situation somalienne

Céline Tabou / 22 juillet 2011

Les Nations Unies ont déclaré les régions sud de la Somalie en état de famine mercredi 20 juillet et ont parlé de « la plus grave crise alimentaire en Afrique » en vingt ans. Selon la FAO, 12 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans l’ensemble de la Corne d’Afrique.

Dans cette région sévit la pire sécheresse que ce pays ait connue depuis 60 ans, selon Action contre la faim (ACF). Le sud de Bakool et Lower Shabelle sont frappées par la famine et plus de 350.000 personnes sont concernées. « La situation se détériore depuis plusieurs semaines, avec des dizaines de milliers de morts. Si rien n’est fait, il faut s’attendre à autant de morts dans les semaines et les mois à venir », a estimé Jens Oppermann, chef de mission pour ACF en Somalie.
« Près de la moitié de la population somalienne — 3,7 millions de personnes — est maintenant en crise, dont environ 2,8 millions de personnes sont dans le sud », a déclaré Mark Bowden, le coordinateur humanitaire de l’ONU pour la Somalie. Cette grave sécheresse a entraîné des pertes de bétail, de mauvaises récoltes et donc une flambée des prix alimentaires.
L’instabilité politique et l’insécurité retardent l’aide humanitaire, depuis 2010, les islamistes de la milice Al Chabaab ont interdit l’accès aux agences humanitaires à certaines zones, principalement dans le Sud. Mais face à la gravité, le groupe a décidé de lever cette interdiction qui est jugée trop tard par les ONG.
Les témoignages et les appels à l’aide se multiplient, « nous sommes en train de mourir par le manque d’assistance humanitaire. Où sont les Nations-Unies ? Où est le monde musulman ? S’il vous plait, venez nous aidez... nous souffrons beaucoup... Le monde doit entamer des actions pour sauver nos vies », a révélé la RTBF.
Les Nations Unies ont augmenté son aide financière de 500 millions de dollars pour l’Afrique et continuent à tenter d’acheminer un maximum de nourriture dans le sud de la Somalie. De plus, un appel aux dons d’un montant de 300 millions de dollars a également été lancé.

Céline Tabou


Kanalreunion.com