Droits humains

Lutter contre le racisme : un combat noble

Xénophobie

Témoignages.re / 18 novembre 2013

Suite aux insultes racistes dont a été récemment victime, et à plusieurs reprises, Christiane Taubira, dans une lettre, Claudette et Jean Saint-Marc interpellent le Président de la République et le Premier ministre pour leur réaction tardive et indiquent les raisons pour lesquelles ils ont signé la pétition du CRAN.

Nous venons de signer la pétition du CRAN* s’élevant contre le racisme dont Madame Christiane Taubira est la cible en ses qualités de femme et de Garde des Sceaux, tout simplement parce que, plutôt que de combattre de façon argumentée les propositions élaborées sous votre responsabilité, ses adversaires politiques ont choisi une couleur de peau comme “argument”.

Le racisme, déjà inacceptable en France continentale, est intolérable en nos pays d’Outre-mer où a sévi ce crime contre l’humanité qu’est l’esclavage.

Pour nous, ne pas signer la pétition du CRAN serait se résigner à ce que tous les « bwanas » retrouvent leur arrogance, encouragés qu’ils sont par “votre-notre” silence.

Nous signons pour dire aussi à un Nantais, Monsieur Jean-Marc Ayrault, que les lieux de mémoire ne sont plus signifiants lorsqu’un chef de gouvernement, un Nantais, garde si longtemps le silence face à l’insupportable.

Notre signature est également l’occasion de vous dire que le racisme n’existe que parce que nous avons collectivement accepté, depuis des générations, d’occulter tout ce que nous devons à l’Autre, y compris notre liberté, alors même que nous entrons dans la commémoration du centenaire de la guerre de 1914-1918.

C’est dans cette quête de l’empreinte de l’Autre en nous qu’à Marseille, le MUCEM a fait un effort remarquable (qui demande à être considérablement enrichi).

C’est en ce sens également que l’Espagne, en dépit d’une crise économique l’affectant bien plus que la France, multiplie efforts et initiatives pour restaurer les piliers juif, chrétien et musulman de son identité.

C’est en ce sens qu’a pris corps à La Réunion un projet de Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise. Il s’agit de rassembler l’ensemble de la communauté réunionnaise en permettant à chacun de prendre conscience de tout ce qu’il doit à l’Autre, tous les Autres venus — contraints ou libres — de tous les points du globe. Cette initiative, si elle se réalise enfin, devrait permettre de surmonter les obstacles dont souffrent jusqu’à la déchirure d’autres peuples à l’identité tronquée.

Monsieur le Président de la République, monsieur le Premier ministre, combattre le racisme est vraiment noble.

Mais pense-t-on vraiment pouvoir vaincre cette gangrène en s’accommodant, depuis tant de décennies, d’un chômage massif parce que tant de gouvernements se sont succédé en s’interdisant, dans les faits, de combattre les causes réelles de l’exclusion de millions de personnes ? Leur désespérance, nous ne vous l’apprenons pas, est le fertile terreau du racisme.

Combattre le racisme, il le faut.

Éradiquer les causes de l’exclusion est une incontournable priorité. S’y refuser ravalerait la lutte contre le racisme au rang de prêchi-prêcha moralisateur.

Claudette et Jean Saint-Marc

* Pétition du CRAN : https://www.change.org/fr/pétitions/combien-de-bananes-faudra-t-il-appel-pour-un-plan-d-action-contre-le-racisme?utm_source=action_alert&utm_medium=email&utm_campaign=40859&alert_id=hEzIGMriyX_VucqOjAtMA#share


Kanalreunion.com