Droits humains

Matinée d’information sur la prévention des risques professionnels

L’application d’une directive européenne et ses conséquences

Témoignages.re / 30 août 2011

Jeudi dernier à Saint-Gilles, la Caisse générale de sécurité sociale animait une matinée sur le thème de la sécurité au travail. Retour sur cet événement.

Vingt ans après la transposition en droit français de la directive cadre européenne visant l’amélioration de la santé et de la sécurité des travailleurs, et dix ans après le décret relatif au Document Unique (DU), les préventeurs de la CGSS et de ses partenaires constatent lors de leurs contacts avec les entreprises que :

- certaines entreprises n’ont pas réalisé leur DU, notamment les Très Petites Entreprises,

- selon la méthode employée pour la réalisation du DU, l’appropriation de celui-ci par les salariés et son utilisation effective par l’entreprise varient fortement,

- certains secteurs d’activités sont plus sensibilisés que d’autres à l’évaluation des risques et à la rédaction du DU.
C’est pourquoi les organismes de prévention ont souhaité réaliser un bilan sur la mise en place et l’utilisation de ce document au sein des entreprises réunionnaises.
Plus de 130 professionnels de tous les secteurs d’activités de la Réunion avait répondu présents à la CGSS Prévention des Risques jeudi matin à Saint-Gilles.
L’ordre du jour : le point sur le Document Unique et son usage dans l’entreprise depuis 2001, au travers de l’intervention de la DIECCTE, la CGSS, l’INRS et IPSO OI.
Mais c’était surtout l’occasion de rappeler les valeurs essentielles de prévention, de discuter des bons comportements à adopter pour gérer la Santé et Sécurité au Travail (SST) et d’inviter à mettre en place une politique de prévention efficace, par la présentation d’un outil d’autoévaluation et par des témoignages d’entreprises.
Les chiffres présentés faisaient suite aux études qualitatives et quantitatives menées auprès des entreprises réunionnaises, et ont permis d’ouvrir les débats sur la réalité du risque professionnel, mais aussi sur les difficultés rencontrées par les chefs de PME et TPE pour la mise en œuvre de la démarche de prévention, alors que ce sont ces derniers qui sont les plus touchés par les accidents du travail.
Un outils simplifié d’auto évaluation a donc été présenté par la CGSS : la grille DIGEST (voir dossier de presse) va permettre aux entreprises de faciliter la mise en place d’une démarche santé/sécurité au travail.

La matinée s’est conclue par le témoignage de trois entreprises :

- ZINC OI (industrie) - profilage et transformation du zinc et des métaux non ferreux - 4 salariés : témoignage de Martine MAILLOT, gérante

- Soleil Réunion (artisanat) – transformation de produits agricoles - 18 salariés : témoignage de Gérard RANGAMA, gérant

- HCe (services) – collecte et traitement des déchets - 247 salariés : témoignage de Isabelle DUFOUR, responsable QSE


Kanalreunion.com