Droits humains

Mobilisation contre la misère, la pauvreté et la discrimination

Samedi à Saint-Denis

Témoignages.re / 13 octobre 2015

Samedi 17 octobre, de 10 à 17 heures, des personnes confrontées à la pauvreté des différents quartiers de La Réunion et des citoyens solidaires se rassembleront à Champ-Fleuri (Saint-Denis) pour dire : "NON A LA MISÈRE ET À LA DISCRIMINATION".

JPEG - 91.1 ko

Le thème de la journée, proposé par les Nations Unies, est :
« S’unir pour mettre fin à la pauvreté et à la discrimination, c’est construire un avenir durable pour tous ». 
« Tienbo ansanm, pou kine la mizèr, pou arèt fé triaz domoun, komsa la vi i kapote pa, komsa lavnir sra zamé boushé ».

Ce rassemblement a lieu quelques jours après l’adoption par les États membres des Nations Unies des objectifs de développement durable pour 2030. Dans le texte adopté à New York le 25 septembre, les dirigeants des États ont affirmé leur détermination à « éliminer la pauvreté sous toutes ses formes, promouvoir la dignité humaine, combattre les inégalités, renforcer la participation de tous, en accordant une attention particulière aux plus pauvres, aux plus vulnérables et à ceux qui ont pris le plus de retard ».

Au cours de la journée, des artistes, des sportifs, des conteuses, des passionnés de la nature et de la conservation rencontreront les enfants et adultes présents sur le site.
De 10 h à 12 h, une Université populaire donnera l’occasion d’un dialogue sur le thème de la journée. Cette rencontre a été préparée par différents groupes à travers l’île. L’écrivaine Isabelle Joly-Hoareau, participera à l’échange. 

L’après-midi, différents stands permettront au public d’échanger sur le thème de la journée, de s’initier à des activités en lien avec l’idée d’un avenir durable, comme la transmission des savoirs sur les plantes, la réparation d’appareils électriques qui ne fonctionnent plus, etc. 
Un temps de commémoration, avec la lecture du texte de la Dalle, de témoignages de La Réunion et d’autres pays, aura lieu à 16 heures.

La journée est soutenue par une dizaine d’associations aux profils très variés : Amnesty International, An Grèn Koulèr, Appel de l’Ermitage, ATD Quart Monde, Cercle Philosophique Réunionnais, CEVIF, Ekopratik-Reparali, Emmaüs, Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE), Ligue des Droits de l’Homme, Secours Catholique. 
Quelques-uns des artistes participants : Zanmari Baré, Jacky Padeaux, Frédéric Maillot, Francine Grondin, Gaël/Kréolokoz, Ecole du rire, etc.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • toutes les personnes qui combattent la misère, la pauvreté et le mépris de l’etre Humain sont à féliciter . Leur luttes sincères, désintéressées , meritent amplement respect et aussi reconnaissance.
    Mais ce fléau qu’est la misère , il ne suffit pas seulement d’en parler mais que faisons nous concretement pour soulager et tirer nos soeurs et frères de la misère ? Bien sur c’est une cause nationale mais nous devons la combattre partout quelque soit la forme qu’elle prend !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com