Droits humains

Mobilisation pour Mumia Abu Jamal

Lettre au gouverneur de Pennsylvanie

Témoignages.re / 19 décembre 2015

Paul Vergès a signé une lettre de Patrick Le Hyaric, adressée à Tom Wolf, gouverneur de Pennsylvanie. Condamné à mort en 1982, le journaliste Mumia Abu Jamal y est prisonnier. Les organisations de défense des droits humains se sont mobilisés contre cette sentence. Mumia Abu Jamal a toujours nié le crime dont il est accusé, preuves à l’appui. La peine de mort de Mumia Abu Jamal a été commuée en prison à vie, mais le journaliste est très malade : atteint d’une hépatite C et d’un eczéma, il est exposé au pire. Pourtant, la justice de Pennsylvanie s’oppose à tout traitement, alors que l’argent pour le faire soigner a été collecté par ses soutiens.

Comme je vous en avais informé, je me suis rendu auprès de M. Mumia Abu Jamal, avec une délégation d’une association française « Libérons Mumia », dans sa prison à Frackville.

J’ai pu me rendre compte de son état de santé et du besoin impérieux qu’il puisse bénéficier d’un traitement contre l’hépatite C.
Vous avez déjà été sollicité à ce sujet.

A l’occasion de ce déplacement aux Etats-Unis, et dans votre Etat, j’ai appris que l’Etat de New-York avait créé les conditions pour que tous les prisonniers puissent bénéficier de tels traitements.

Depuis mon retour des Etats-Unis, j’ai largement informé le public sur la situation de M. Mumia Abu Jamal, ainsi que mes collègues parlementaires européens et ceux des parlements nationaux.
Aussi, je me permets de vous adresser un court texte, signé par 110 d’entre eux vous demandant de créer les conditions pour que M. Mumia Abu Jamal bénéficie du traitement dont il a besoin.

Restant à votre disposition,
Certain que cette interpellation de parlementaires de plusieurs pays d’Europe, retiendra toute votre attention,
Recevez, Monsieur le gouverneur, l’expression de ma meilleure considération.
Patrick Le Hyaric


Kanalreunion.com