Droits humains

Nigeria : Malala appelle à la libération des prisonnières de Boko Haram

#Bring back our girls

Témoignages.re / 14 juillet 2014

La militante pakistanaise pour l’éducation des filles, Malala Yousafzai, qui a survécu à une tentative d’assassinat perpétrée par les talibans, a lancé un appel pour la libération de plus de 200 filles enlevées par le groupe terroriste Boko Haram dans le nord du Nigeria il y a plus de trois mois.

Malala a fait l’appel au cours d’un dîner tenu samedi pour célébrer son 17ème anniversaire, à Abuja, capitale du Nigeria, où elle est arrivée le même jour pour commencer une visite qui doit durer trois jours.

« Au jour de mon 17ème anniversaire, mon souhait est de voir chaque enfant aller à l’école et je veux que mes soeurs nigérianes soient relâchées par leurs ravisseurs et je veux qu’elles soient libres d’aller à l’école et de continuer leur éducation », a-t-elle déclaré au cours du dîner tenu à l’intellectuel hôtel Trancorp Hilton.

Le père de Malala, Ziauddin Yousafzai, et des représentants des organisations de la société civile ainsi que ceux de l’Usaid, du Dfid et du British Council, parmi d’autres, ont assisté au dîner, a rapporté dimanche la presse locale.

Une carte et des fleurs d’anniversaire ont été offertes à Malala par le président nigérian, Goodluck Jonathan, qui a été représenté par le directeur général de l’agence de presse officielle du Nigeria (Nan), Ima Niboro.

Au cours de son séjour au Nigeria, il est attendu que Malala rencontre le Président Jonathan et des officiels supérieurs de son administration.

« Je souhaite également écouter les filles qui ont été enlevées et qui plus tard se sont enfuies de leurs bourreaux et il serait réellement bien d’écouter les parents des filles. Ils sont les seuls à pouvoir nous dire ce que leurs filles sont en train de souffrir et ce qu’ils sont en train d’endurer également », a-t-elle souligné.


Kanalreunion.com