Droits humains

Non à la lapidation de Sakineh Mohammadi-Ashtiani

L’Union des Femmes Réunionnaises

Témoignages.re / 25 août 2010

« L’Union des Femmes Réunionnaises s’indigne de la condamnation à mort de Sakineh Mohammadi-Ashtiani, et de sa lapidation programmée.

L’UFR dénonce avec vigueur un châtiment barbare qui porte gravement atteinte à la dignité humaine.
Soucieuse du droit et du respect de la dignité, l’Union des Femmes Réunionnaises s’associe à la mobilisation de la communauté internationale demandant sans condition, la libération de cette femme de 43 ans, mère de deux enfants, ainsi que l’arrêt de cette pratique indigne bafouant les principes des droits de l’Homme ».

L’UFR. 


Marie-Hélène Berne

« Une femme iranienne peut être lapidée dans les jours qui viennent. Aucune femme, aucun être humain, aucun pays ne peut accepter qu’une telle barbarie soit possible en 2010.
Pour empêcher cette horreur, il faut signer la pétition "Liberez Sakine Ashtiani, non aux lapidations et aux exécutions plus jamais nulle part"
Le site est facile à trouver si on tape l’intitulé.
Nous sommes tous concernés dans cette période de racisme et de violences de toutes sortes ».



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Danièle et Raymond Lauret, La Possession :

    L’idée qu’en notre époque, qui s’est construite sur les sacrifices consentis ou subis par des millions d’Hommes et de Femmes, il puisse se trouver encore des pays et des gouvernants qui programment et usent de la lapidation et de l’exécution de leurs administrés, cette seule idée doit nous pousser à la révolte et à la condamnation de tels procédés.

    Plus que jamais, nous avons le devoir de citer Gilbert Aubry quand il nous invite à la réflexion : "Et que diras-tu de la vie, de ta vie ? D’où vient-elle et où va-t-elle, sinon du Vivant au Vivant ? Car tu sais ,toi, que la vie qui rampe est appelée à se mettre des ailes pour traverser l’eau et le feu de toutes les mutations conduisant à la plénitude de l’être..."

    Oui, dénonçons. Oui, condamnons.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • une cyber action est mise en place sur le site
    http://www.cyberacteurs.org/actions/presentation.php?id=146

    A la différence d’une pétition, une cyber action envoie un message électronique aux décideurs (ici, le président iranien et l’ambassade)

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com