Droits humains

« Non au racisme »

Manifestation contre l’expulsion des Roms

Témoignages.re / 6 septembre 2010

Environ 200 personnes ont répondu ce samedi après-midi 4 septembre 2010 à l’appel à manifester “contre le racisme et la xénophobie” lancé par la ligue des droits de l’Homme (LDH) et trente autres associations. Les manifestants se sont rassemblés sur le parvis de la dalle des droits de l’Homme à Champ Fleuri (Saint-Denis). Ils ont protesté contre les expulsions et les atteintes à la liberté dont sont victimes les Roms en métropole. « Aujourd’hui se sont les Roms qui sont visés et demain à qui Nicolas Sarkozy va-t-il s’attaquer ? Aux Français d’origine arabe ou africaine et plus largement à tous ceux qui ont la peau noire ou basanée » s’est demandée dans un discours très applaudi, Huguette Bello, présidente de l’Union des femmes réunionnaises. Des manifestations similaires ont lieu ce samedi dans plus de 140 villes de Métropole.

« Les principes de la démocratie sont en danger, nous assistons à une avalanche de discours provocateurs utilisant des termes qui ne l’avaient plus été depuis les heures sombres de 1940 » (allusion à la déportation des Juifs, des Tziganes et des communistes pendant la Seconde Guerre mondiale – ndlr) déplorait Christophe Pomez, président de la ligue locale des Droits de l’homme, en début de manifestation. « Pour détourner l’attention de la population de la crise, des problèmes liés à la retraite, à la baisse du pouvoir d’achat, le gouvernement stigmatise les gens du voyage, les émigrés, les musulmans », ajoutait-il. « Les propos irresponsables du chef de l’État ne correspondent pas au vivre ensemble que le peuple réunionnais a su construire » estimait ensuite Axel Naillet, Vice-président de la LDH.

« Nous sommes bel et bien entrés dans une phase de dégradation rapide de la démocratie », remarquait pour sa part Huguette Bello. « Il est encourageant que des dizaines d’associations se soient mobilisées pour entrer en résistance contre les abus extrêmes perpétrés à l’encontre de la démocratie par Nicolas Sarkozy » se félicitait-elle en substance. Énumérant « les atteintes aux libertés des citoyens, à l’indépendance de la Justice, à la présomption d’innocence à la liberté de la presse », elle lançait « nous sommes en train de renouer avec le régime de Vichy » (allusion au gouvernement du Maréchal Pétain qui pendant la Seconde Guerre mondiale a collaboré avec le régime nazi). Notant que de nombreuses voix en France et à l’étranger, « le Pape, les Nations unies par exemple » ont condamné « la stigmatisation des Roms dans le pays des lumières et des droits de l’Homme », elle s’indignait : « La République est avilie, elle est outragée ». Elle appelait à résister contre « la politique du pilori et du bannissement qui touche à l’ignominie ».

Des représentants des syndicats, de Médecins du Monde et d’ATD Quart monde notamment ont ensuite pris la parole pour dénoncer à leur tour l’expulsion des Roms. Le rassemblement a pris fin au son du maloya de François Saint-Omer.

Plusieurs personnalités du monde politique, syndical et associatif ont assisté au rassemblement. On notait, entre autres, la présence de Pierre Vergès, Michel Lagourgue, Rahiba Dubois de l’Alliance, Ericka Bareigts et Philippe Naillet du parti socialiste pou encore Jean-Hugues Ratenon de l’Alliance contre la pauvreté.

Texte et photos Imaz Press Réunion



Huguette Bello : «  c’est tout le peuple réunionnais qui se sent visé  »

« Mais jusqu’où ira-t-on, si on ne donne pas un coup d’arrêt à ce flot de turpitudes ? Et demain ? Est-ce que ce sera au tour des Français d’origine Arabe, puis à ceux d’origine africaine, de tous ceux qui ont la peau noire ou basanée d’être stigmatisés, et pour certains, de se voir chassés de France ? Là c’est (...) tout le peuple réunionnais qui se sent visé, parce qu’il est quant à lui, dans sa composition, par la multiplicité de ses origines, la pluralité de ses coutumes, de ses croyances, le produit achevé de la Fraternité. Et qui dit qu’avec ces coups de boutoir de type lepéniste contre une République outragée et avilie, on ne finira pas, pour couronner le tout, par proscrire aussi les Juifs ? »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Merci Mme Huguette Bello, pour votre discours sur le parvis des droits de l’homme, ainsi que tous ceux qui ont parlé et je dirai même ceux qui ne l’ont pas fait puisque présents, ce samedi dernier 4 septembre.

    Merci aussi pour cette solidarité venant de la communauté musulmane et de papa momon lé là pour cette distribution de colis alimentaires ou de repas aux indigents ou pas, ce dimanche 5/09.

    Merci surtout à ceux qui demain viendront manifester pour que l’avant-dernière étape de la vie : la retraite, en France, ne soit reléguée à la pauvreté, à l’inexistence de moyens pour toute la population.

    Que faut-il alors penser pour l’homme ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • madame Huguette Bello a bien parlé ,le racisme est un fléau, ou irons nous si nous n’avons pas la bonne couleur que veux le gouvernement ?on retourne vers hitlérisme ,cela devient dramatique jais honte tous les hommes naissent égaux (pas tous) c’est pas normal qu’à notre siècle seul la couleur prime sur l’être humain .

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com