Droits humains

Onze filles ont été enlevées lundi au Nigeria

#Bring back our girls

Témoignages.re / 7 mai 2014

Le nombre de filles enlevées lundi dans l’Etat de Borno, dans le Nord du Nigeria, s’élève à 11 et non à huit, rapporte mercredi la presse locale.

Elles ont été enlevées par de supposés terroristes de Boko Haram qui avaient revendiqué l’enlèvement de plus 200 lycéennes, il y a 22 jours à Chbok, dans l’Etat de Borno.

Le journal "Vanguard" rapporte que les 11 jeunes filles, âgées entre 12 et 15 ans, ont été enlevées du village de Waraba dans la zone du gouvernement local de Gwoza, situé à 160 km de la capitale, Maiduguri.

Les hommes armés, qui ont envahi le village éloigné, ont emporté des denrées alimentaires et du bétail appartenant aux villageois avant de s’enfuir dans la brousse.

« Un groupe de terroristes a envahi le village de Warabe, lundi dans la nuit, a enlevé 11 de nos adolescentes avant d’emporter nos denrées alimentaires et notre bétail », a déclaré un résident de Warabe, Mallam Bello Umar.

L’enlèvement des filles a soulevé la colère et la protestation au niveau mondial, notamment aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne qui offrent leur aide au Nigeria pour retrouver les filles.

Le conseiller spécial du président Googluck Jonathan pour les affaires publiques, Doyin Okupe, a déclaré mardi que le gouvernement avait déployé deux Bataillons spéciaux et 1. des forces spéciales dans la chasse aux ravisseurs.


Kanalreunion.com