Droits humains

PCR : « Non aux violences de l’État contre des Réunionnais ! Oui au respect des droits humains à La Réunion ! »

Etat d’urgence à La Réunion

Témoignages.re / 4 août 2016

Suite à deux perquisitions décidées sans l’autorisation d’un juge et accompagnée d’actes de violence, le PCR fait part de son indignation au sujet de cette nouvelle dérive de l’application de l’état d’urgence à La Réunion.

PDF - 67.4 ko

Le Parti Communiste Réunionnais exprime son indignation suite aux violences commises par des policiers ce mardi 2 août 2016 contre deux jeunes et leurs familles à Saint-André et Sainte-Suzanne. Ces personnes — y compris leurs domiciles — ont été victimes de comportements violents inacceptables sous prétexte que les deux jeunes se sont convertis à l’islam.

À ce sujet, le PCR rappelle que le sénateur Paul Vergès n’a jamais voté pour l’état d’urgence. Il s’interroge aussi sur la complicité de certains médias ayant cautionné cette opération, qui vise à détourner l’attention des Réunionnaises et Réunionnais des problèmes essentiels du pays.

C’est pourquoi, plus que jamais le PCR appelle le peuple réunionnais à se rassembler pour des solutions à ses difficultés.

Fait au Port, ce jeudi 4 août 2016
Le Bureau de presse


Kanalreunion.com