Droits humains

PCR : « pleinement concernés par cette tragédie humaine »

Drame des migrants en Europe et à Mayotte

Parti Communiste Réunionnais / 29 septembre 2015

Dans la nuit de dimanche à lundi, un nouveau drame de la migration a endeuillé notre région. Le ministère des Outre-mer a annoncé le naufrage d’un kwassa kwassa transportant 31 personnes. Seules 10 personnes ont pu être sauvées. En pleine crise des réfugiés en Europe, ce nouveau fait tragique rappelle que notre région est pleinement concernée par ce phénomène. C’est ce que rappelle une déclaration du Bureau de presse du Parti communiste réunionnais datée du 4 septembre dernier.

« Il est bien évident que le règlement de la question des migrants vers le continent européen échappe à La Réunion éloignée géographiquement.
Mais nous devons à La Réunion nous sentir pleinement concernés par cette tragédie humaine.
Nous avons sur cette question une sensibilité particulière car, de par l’histoire de notre peuplement, nous sommes tous à La Réunion des enfants de migrants.

Aujourd’hui, ce qui doit également nous interpeller, c’est la question de l’émigration comorienne vers Mayotte : en Europe, on parle des drames dans la Méditerranée mais près de nous, la mer entre Anjouan et Mayotte, est devenu un cimetière marin. Les naufrages des kwassa kwassa et l’application brutale du visa Balladur conduisent régulièrement à des drames humains devant lesquels nous ne pouvons nous taire.
Sur ce plan, nous avons notre contribution à apporter dans le cadre d’une politique de co-développement entre toutes les îles et de l’océan indien.

Concernant les migrants vers le continent européen, il faut également souligner que l’Europe et les puissances occidentales ont une responsabilité dans la situation créée du fait notamment de leurs interventions militaires en Irak, en Libye, d’erreurs d’appréciation en Syrie, qui ont déstabilisé ces régions. Tous les pays européens doivent s’impliquer dans le règlement de cette question.

Enfin, il faut être conscient que nous ne sommes qu’au début de la question des migrations dans le monde et à laquelle est confrontée l’Europe : dans 35 ans, l’Afrique comptera un milliard d’habitants de plus !

Lorsque L’Europe a connu, notamment au XIXe siècle, sa transition démographique, elle a peuplé des continents entiers (en Amérique latine, en Amérique du Nord, en Afrique, en Asie, en Australie etc).

Il serait illusoire de croire que les mouvements migratoires pourront demain être maîtrisés alors que l’Afrique et l’Asie vont voir leur population augmenter durant les prochaines décennies alors que la population européenne va stagner.
Nous ne sommes qu’au début des bouleversements qui vont marquer le XXIe siècle. »


Kanalreunion.com