Droits humains

Poissons Yes, yes, yes ! Chagossiens NO !
Human Rights ? MDR !
États-Uniens only !

Témoignages.re / 8 avril 2010

Extraordinaire ! Avant tout le reste de l’humanité, les Britanniques ont compris — afin que la Terre reste la Terre — qu’il fallait en éradiquer tous les humains… les Chagossiens apprécieront !
À moins que la perfide Albion, coutumière du fait, ne cherche à nous indiquer ainsi que, pour elle, les Étasuniens ne sont pas des humains puisque, eux, et seulement eux, ont le droit de rester sur les îles confisquées aux Chagossiens après qu’ils en aient été expulsés ?

Mais, trêve de plaisanterie : créer des réserves marines, c’est bien. Ne pas oublier cependant que, au beau milieu de cette mêêêêrveilleuse réserve marine, il y a une force de destruction massive qui y est stationnée en permanence, avec des ogives nucléaires et une prison clandestine où la moindre parcelle des droits humains, le plus petit respect de l’humanité de celles et ceux qui y sont conduits sous la contrainte sont niés par des humains “de caste supérieure”.
En langage courant, respecter la nature et nier l’humanité de ses frères et sœurs s’appelle de la barbarie puisque ce déni est constitutif du crime contre l’humanité.
On peut se pâmer d’aise devant cette grande réserve marine, la plus grande du monde, elle n’est — pour l’heure — que le cache-sexe honteux d’un crime infini.

Jean Saint-Marc


« La plus grande réserve maritime du monde »

Voici l’article de "Sciences et avenir" qui annonce la création de la plus grande réserve maritime du monde au Chagos.

Le Royaume-Uni vient de créer la plus grande réserve marine du monde dans l’archipel des Chagos, en plein océan Indien, à l’Ouest des Seychelles, au Sud des Maldives. 545.000 km2 de riches écosystèmes marins seront ainsi protégés, cette zone excluant la pêche commerciale ou d’autres formes d’exploitations des ressources marines. Jusqu’à présent, la plus grande aire marine protégée était celle que l’ancien président des États-Unis, George Bush, avait créée au Nord-Ouest d’Hawaii (350.000 km2).

Les 55 îles Chagos sont célèbres pour leurs magnifiques récifs coralliens, qui hébergent des centaines d’espèces de coraux et de poissons. Depuis 1814, ces îles appartiennent à la Grande-Bretagne. Le plus grand atoll, Diego Garcia, est loué aux États-Unis qui y ont installé une base militaire.
Dans les années 60 et 70, la Grande-Bretagne a expulsé 2.000 habitants de l’île pour permettre cette installation. Les Chagossiens se battent toujours pour récupérer leurs terres. Cette longue bataille judiciaire est aujourd’hui portée devant la Cour européenne des droits de l’Homme. David Miliband, le ministre britannique des Affaires étrangères, a précisé que la création de l’aire protégée n’entraverait en rien la décision de justice.


Kanalreunion.com