Droits humains

Près 2.500 réfugiés secourus au large de la Libye

Des tragédies évitées de justesse

Témoignages.re / 27 janvier 2016

Depuis vendredi, près de 2.500 personnes ont été sauvées par des gardes-côtes au large de la Libye. Elles tentaient la traversée clandestine de la Méditerranée. L’an dernier, plus de 150.000 réfugiés avaient emprunté ce chemin risqué pour entrer en Europe.

JPEG - 36.6 ko
Photo Alfredo D’Amato/UNHCR

Quelque 2.500 migrants ont été secourus depuis vendredi dernier au large des côtes de la Libye, dont la moitié mardi, selon les garde-côtes italiens qui ont coordonné pour cette seule journée une opération de sauvetage impliquant huit bateaux pneumatiques et des chalutiers de pêche en mer Méditerranée.

Des bateaux de garde-côtes italiens et des navires slovènes, impliqués dans l’opération navale européenne (’Sofia’) contre les trafiquants, ont participé aux efforts pour sauver un total de 1.271 immigrés qui se dirigeaient vers la côte italienne.

Entre vendredi et lundi, 1.211 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été secourus après dix interventions de sauvetage.

Selon un rapport publié par l’Organisation des Nations unies, avant les opérations de sauvetage, plus de 2.200 migrants ont atteint l’Italie par la mer au cours des dernières semaines et le total pour le mois de janvier devrait dépasser le nombre de 3.528 migrants qui se sont inscrits dans le même mois en 2015, quand plus 150.000 d’entre eux sont arrivés à la côte italienne tout au long de l’année.

De même, plus de 44.000 personnes sont arrivées en Grèce au cours de ce mois de janvier.


Kanalreunion.com