Droits humains

Protestation de la Fraternité des musulmans réunionnais

Témoignages.re / 16 août 2010

Témoin de cet événement, Amine Alibhaye de la Fraternité des musulmans réunionnais fait part du message de protestation émanant de son organisation.

« Nous protestons fermement contre la provocation policière gratuite qui s’est déroulée à Saint-Denis, sur le Carré Piéton et à l’heure précise de la sortie des fidèles de la grande prière de ce vendredi 13 août. Le passage en force du fourgon de Police sur une zone piétonne est déjà une infraction à la loi, émanant de ceux-là même censés la faire respecter. La densité piétonne à ce moment précis était telle que les policiers auraient dû continuer sur la rue Jules Auber, d’où ils sont arrivés (et ils n’étaient donc pas à l’arrêt comme ils le prétendent). Les caméras de surveillance de la mairie sont là pour rétablir ces vérités et lamentablement discréditer la version policière. Les caméras de surveillance de la mairie sont là pour rétablir ces vérités et lamentablement discréditer la version policière. La réaction des fidèles et passants, incommodés par ce forcing policier parfaitement inapproprié et dangereux pour les piétons, fut normale et prévisible. (…)
En arrosant les méchants fidèles, les mauvais passants et les coupables mères et enfants qui ont osé leur tenir tête de gaz lacrymogène, moi y compris, en brandissant leur tristement célèbre pistolet taser et menaçant une foule effarée, ces agents-cowboys ont réussi à jeter le discrédit pour longtemps sur une police pourtant appréciée et respectée car respectable. (…) ».


Kanalreunion.com