Droits humains

Selon que vous serez …puissant ou misérable

Témoignages.re / 13 juillet 2010

Un professeur de Lettres, M. Serge Copy, 51 ans, enseignant dans un lycée de Saint-Paul et présentant la particularité d’avoir enseigné quasiment tout le temps à l’étranger et dans les anciennes colonies françaises, s’arroge le droit de faire subir des atteintes sexuelles à deux jeunes lycéennes.
Le 8 juin, ce professeur est donc traduit devant le Tribunal correctionnel de Saint-Denis, pour y répondre de ses délits sexuels.
Devant ses juges, loin de faire profil bas, l’intéressé avance, pour justifier son inconduite, d’intolérables arguments racistes. Il aggrave donc son cas.
Cependant, de manière incompréhensible, procureur et juges ne lui tiendront aucunement rigueur de ses déclarations ouvertement racistes.
Ils ne retiennent que les atteintes sexuelles à l’encontre des deux étudiantes et condamnent M. Serge Copy à 5 mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende.
M. Cédric Virama, 31 ans, se rend chez un ami. Pénétrant chez cet ami par l’arrière de la maison, il est confronté au spectacle de deux jeunes étudiantes de 16 ans prenant leur douche. Il aurait pu s’éclipser et faire comme s’il n’avait rien vu. Au lieu de faire preuve de tact, ce goujat s’approche à pas de loup et dépose un téléphone sur l’appui de la fenêtre afin de faire une vidéo d’un spectacle intime auquel il n’était pas convié. Ces faits, qui ont reçu un commencement d’exécution, sont constitutifs d’une atteinte sexuelle. Démasqué par l’une des étudiantes, il ne peut mener à bien son projet aussi imbécile que pervers et reconnaît les faits.
Le 9 juillet, un mois après M. Serge Copy, le délit commis par M. Cédric Virama est jugé par le Tribunal correctionnel de Saint-Denis.
Le procureur de la République requiert une peine de six mois ferme et les juges condamnent M. Cédric Virama à six mois de prison FERME.

Les jugements de Cour vous feront … Blanc ou Noir …


Kanalreunion.com